AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Casse-toi ducon ! [ Rory ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
● Nombre de messages : 195
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   27/11/2017, 22:10

Casse-toi ducon!
Would you?
Rory ✧ Virgile


Grosse soirée de prévue. Ne travaillant pas ce soir, ne voyant pas non plus Luke qui lui, travaillait, Virgile avait tout simplement prévu de se défoncer. Une petite piqûre dans le bras ou se fumer un truc, selon la surprise du chef, en toute allégresse. Un peu de drogue pour remplir de merde le trou béant en lui, et un pas certain de plus vers sa propre destruction. Et il n'allait pas se shooter seul. D'habitude c'était le cas, mais ce soir il se rendait à une petite sauterie. Le genre de soirée qu'il appréciait. Tout le monde arrivait clean, les idées à peu près correctes, pour au final se retrouver par terre le lendemain, endormi ou évanoui dans des positions improbables et lieux étranges. Le truc le moins cool dans ces soirées, c'était quand on retrouvait quelqu'un qui avait trop forcé. Et le lendemain, chacun rentrait complètement cramé, à coté de ses pompes. C'est donc bien heureux que Virgile s'y rendait.

Vêtu très simplement, il avait néanmoins un manteau chaud et une écharpe autour de son cou. Vu que ses défenses immunitaires étaient complètement déglinguées, il n'avait pas le choix. Non mais être malade dans le fond, il s'en foutait, mais de devoir manquer le boulot parce qu'il a une pauvre grippe et avoir moins de fric pour moins de … Nul. Donc, le grand blond était sorti du bar ou il bossait après avoir terminé son service. Barman, son service s'était terminé avant que ne commence le service du soir du jour, lui laissant sa soirée. Raison pour laquelle il en profitait. Bon. C'est bien sympa tout ça, mais on se les pèle ici ! Et le métro n'allant pas vraiment vers le lieu de la fête … Pas le choix, il allait prendre un taxi. Et à cette heure-ci, c'était la guerre ! Tous les taxi qui passaient étaient soit occupés, soit pris plus bas dans la rue ! Fais chier quoi … Virgile attendit au moins cinq minutes, à essayer d'en avoir un, avant que le miracle ne se produise et qu'une voiture ne vienne à sa hauteur se stopper.

- Ah bah enfin !


On y arrive les gars. Mais au moment ou il voulut aller pour ouvrir la porte du taxi, un autre type vint pour … bien pour lui piquer sous le nez son taxi. Ouais, son taxi. Parfaitement, vous avez compris c'était le sien. Y'a son nom marqué dessus même ! Ouais bon, c'est pas ça le plus important. L'important, c'était que ce blanc-bec venait lui casser les pieds la. Du coup sans perdre le nord, Virgile tourna la tête vers le type.

- Ouais non gars, c'est pas possible. J'étais la avant, donc ….


Il fit la petite mimique qui consiste à balayer ses mains vers l'avant, pour lui faire signe de dégager de la. Rien de bien compliqué. Le gars se cassait, attendait sagement qu'un autre taxi libre daigne enfin venir s'arrêter, Virgile montait dans le sien, et tout irait bien !

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 144
● Date de naissance : 10/10/1984
● Age : 33
● Originaire de : Ecosse
● A NY Depuis : Fin Juillet 2016
● Emploi/Etudes : Commissaire-priseur à la Galerie Wilde
● Theme Musical : Run, I'm A Natural Disaster.
● Avatar : James Mcavoy
● DC : Aucun.


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   28/11/2017, 12:37




All we have is now
Jason T. Wright & Rory O'Shea


Right action, right words.
Trois heures plus tard, O’Shea ouvrit les yeux. Pas cool d’avoir dormi dans une impasse, au sol, à côté de son propre vomi. Quelle pu**** de journée. Il ne s’en rappelait que la moitié. Alcools, deux ou trois filles, des WC et un coup de pied dans le derrière par un videur plus grand et costaud qu’une armoire. Rory se mit à rire en se redressant. Il se pinça le nez et sortit une cigarette de sa poche intérieure. D’un geste automatique il la fourra entre ses lèvres et l’alluma. Ouvrant les yeux il fit face à la rue, éclairé par quelques lampadaires et une petite bise hivernale. Rory frissonna tout en se redressant.
Folle nuit, c’était le terme.

Raah putain. Mon dos…

Les yeux rougis par la fatigue, le jeune Rory s’étira à en faire craquer ses vertèbres. Il grimaça mi de plaisir, mi de douleur. Il se faisait vieux ou bien c’était juste le sol dur et froid qui l’avait mis dans cet état ? Se passant une main sur le front il se passa les doigts dans les cheveux et épousseta sa veste et le pantalon.  Il secoua la tête. La fatigue le faisait délirer. S’allumant une clope il traversa la rue déserte à part des vieux, silhouettes sombres embusqués avec leur chinchilla, ici et là. Il était si tard qu’il risquait de ne pas prendre le métro pour rentrer chez lui. Un taxi ferait l’affaire. A peine eut-il le temps d’arriver sur le trottoir d’en face qu’une voiture s’avance, s’arrêta à sa hauteur. Belle bagnole, un bijou. Au volant un homme d’une cinquantaine d’année, une gueule aussi heureuse qu’un sac poubelle. Son coeur s'accélèra tandis qu’il s’avançait, la main tendu vers la portière. Il n’y avait personne aux alentour, il était fatigué et n’avait qu’une envie : celle de rentrer. Retrouver son lit, seul ami, ses quelques cartons et la dernière goutte de whisky qu’il avait encore dans sa salle de bain. D’un geste sûr, il sortit sa flasque, s’envoya une lampée avant de la fermer et de la ranger dans sa veste. Soudain une ombre apparue. Une ombre qu’il n’avait pas vu jusqu’alors. Droit comme un “i”, un mec à côté tenta de l’en dissuader. Rory, de son masque imperturbable répondit du tac au tac.

Désolé, je crois pas que les taxi conviennent aux prostitués. Y a sûrement un… Hmm… Il secoua la main en direction de la rue. Hmm... Un proxénète pas loin pour toi s’tu veux des clients.

Rory ouvrit la portière et s'apprêtait à rentrer dans le véhicule quand le chauffeur râla :

Bon... Grouillez ! J'pas qu'ça à foutre !



camo©015

......................................................................................................................................................

I CAN'T CONTROL
MY OWN ACTION
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 195
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   28/11/2017, 20:14

De toute évidence, il manquait une case dans la tête de ce type. En quoi c'était si compliqué que de comprendre que non, c'était Virgile qui avait appelé ce taxi, et qu'il n'avait rien à y foutre ? Et c'était lui après le débile ? Tsss … Virgile ne comprit pas sur le coup pourquoi le type le traitait de pute, mais ne chercha pas à comprendre. Parce que de toute façon, les attaques sur sa personne, il s'en foutait. Pas qu'il était au dessus, mais il n'avait que si peu d'estime de lui que bon … pourquoi se faire chier à les contredire ?

- Non ça ira j'ai fini ma tournée. Par contre si tu veux une bonne adresse pour t'en procurer de la bonne, t'es pas au bon endroit. Non mais sérieux, t'as l'air aussi paumé qu'un fils de pute le jour de la fête des pères.


Attendez il le traitait de pute, certes ( ouais, qui ne nie pas consent ), mais il avait vu sa gueule deux minutes ? Et comment il schlinguait ? Il fut interrompu par le fait que le type ait ouvert la porte et qu'à l'intérieur, le chauffeur commençait à s'impatienter.

- Ouais deux minutes.


La porte était ouverte à présent, le chauffeur ne risquait pas de se casser. Si ? Bon. Pas chié, Virgile se contenta simplement de bousculer le type pour l'empêcher de monter.

- Bon sérieux, j'ai appelé ce taxi, donc je monte dedans. Toi, tu attends la qu'un autre se fasse arrêter par une autre personne pour le lui voler et fous moi la paix.


Il avait une soirée défonce qui l'attendait après sa dure journée de labeur, merde à la fin. C'était pas un clodo qui allait venir lui piquer la place. Et puis d'abord, ok, il savait que l'apparence ne veut pas tout dire, mais il avait pas l'air d'avoir les moyens de se payer un taxi. Virg? Pfff, encore moins en vrai!

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 144
● Date de naissance : 10/10/1984
● Age : 33
● Originaire de : Ecosse
● A NY Depuis : Fin Juillet 2016
● Emploi/Etudes : Commissaire-priseur à la Galerie Wilde
● Theme Musical : Run, I'm A Natural Disaster.
● Avatar : James Mcavoy
● DC : Aucun.


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   29/11/2017, 15:40




All we have is now
Jason T. Wright & Rory O'Shea


Right action, right words.
Clic, la portière passager s’était ouverte et il s’apprêtait à monter dans la voiture. Il scruta l’espace d’un instant son reflet dans la vitre de la portière. Il avait sérieusement besoin de se trouver un miroir et arrêter de se coucher à n’importe quelle heure. Il ne voyait que son teint pâle; ses cheveux en bataille, sa bouche gonflée par la fatigue et les cernes qui gagnaient du terrain sous ses yeux bleus. Se contempler de la sorte, Rory n’aimait pas ça. Néanmoins en dehors tout ça ce qu’il voulait par dessus tout c’était se bouger, ne plus être dehors. Il préférait encore être dans cette voiture avec ce petit con et son air réprobateur plutôt que dehors dans le froid. Sa réponse - comme quoi il était le fils d’une prostitué - lui laissa penser qu’il n’était d’humeur à faire des mondanités. Rory se mit à ricaner mais répondit d’un ton neutre, limite désobligeant :

Ah, Ah ! J’vois qu’tu connais le sujet, gamin. C’cool pour toi.

Il leva la main en signe de protestation. Après l’avoir observé, il comprit que le gamin avait beau se la jouer dur il avait forcément un point faible. Et même si Rory avait la flemme de chercher il le détacha lentement. Il était à peu près de la même taille que lui, avait une certaine prestance, la peau pâle et les cheveux blonds. Il se demanda qui il voulait berner ? Il avait carrément la tronche à fumer ou se piquer. Ca se voyait, il avait presque tous les traits du drogué. Avec un léger soupir, Rory jeta un coup d’oeil au chauffeur qui alluma le contact et fit démarrer la voiture.

Bon écoute blondinette, on a pas de temps à perdre tous les deux on a qu’à partager. Il détourna le regard et souffla pour lui même : Petit con. Il tourna de nouveau sa tête vers le gosse. On paye la course à deux et on en parle plus, ok ?

Peu importe qu’il soit désagréable avec lui, il avait envie de rentrer et de se coucher. Rory leva les yeux au ciel. Clairement les critères de ce mioche semblaient aussi variables que se consommations de substances illicites. Le chauffeur les regarda dans le rétroviseur. La façon dont ce blond avait l’air de le regarder était insoutenable. Ça le rendait fou, mais il ne montra rien. Il ne baisserait pas les yeux. Il avait l’impression que ce type était habitué à ce que les autres fassent ça. Il se dit alors que c’était probablement comme ça qu’on perdait avec lui. Rory étira son plus beau sourire.

Deal ?


camo©015

......................................................................................................................................................

I CAN'T CONTROL
MY OWN ACTION
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 195
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   29/11/2017, 17:18

Ouais bah ça, pas la peine de le nier, Virgile connaissait plutôt bien le sujet. Que ce soit pour le sujet de la drogue ou des parents, mais ce dernier point n'était pas marqué sur sa tronche contrairement au premier. D'un même mouvement, Virgile avait brièvement regardé en direction du chauffeur qui leur faisait signe de se dépêcher à se décider, puisqu'il mit le contact et se tint prêt à démarrer. Le .. la blondinette donc, tourna la tête vers le type, ne réagissant pas plus que ça au surnom. A peine au p'tit con à peine audible mais que pourtant :

- Le p'tit con est pas sourd.


Il était plein de trucs, con par exemple, mais il entendait très bien. Au moins un truc qui fonctionnait chez lui vous lui direz... Il eu un reniflement de dédain à la proposition de l'homme, qui suggéra de tout simplement se partager le taxi. Heureusement qu'ils partageaient la course tiens ! De toute façon, il était peu probable qu'ils se rendent au même endroit. Sauf si le type était un nouveau client d'un des dealers présents ce soir. Ou un qu'il n'avait jamais vu. Mouais. Petit air blasé à son sourire chelou, qui avec sa tête de mec qui a passé une nuit merdique faisait carrément flipper sa race.

- Pfff … mouais aller, j'ai pas envie de moisir la non plus.


Il se permit alors d'entrer lui le premier dans le taxi, se poussant vers le fond pour laisser la place à coté de lui libre pour l'autre homme, visiblement au ravissement du chauffeur, bien content de pouvoir enfin y aller. Quand tous deux furent dans la voiture, le chauffeur leur demanda leur destination à chacun. Cela fait, il s'engagea sur la route, prenant logiquement la destination la plus proche. Sentant son portable vibrer dans sa poche, il l'en sorti pour voir que c'était son meilleur ami et dealer attitré, Anthony, qui lui demandait quand est ce qu'il allait venir. Virgile lui répondit rapidement qu'il était en chemin, avant de ranger son portable et …

- 'Tain … vous sentez pas la rose …

Râla t-il sans râler. C'était plus un constat qu'autre chose en fait. Il travaillait dans des bars depuis dix ans presque, était un régulier des soirées substances illicites en tout genre, alors ce genre d'odeur, bien que restant dégueulasses, il s'y était fait petit à petit. Non mais au moins en arrivant il aura peut être déjà l'odeur sur lui qu'il aura demain !

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 144
● Date de naissance : 10/10/1984
● Age : 33
● Originaire de : Ecosse
● A NY Depuis : Fin Juillet 2016
● Emploi/Etudes : Commissaire-priseur à la Galerie Wilde
● Theme Musical : Run, I'm A Natural Disaster.
● Avatar : James Mcavoy
● DC : Aucun.


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   30/11/2017, 13:46




Casse-toi ducon !
Virgile Dickinson & Rory O'Shea


Right action, right words.
Il laissa le petit blond passer en premier. T’façon il avait pas vraiment le choix. Claquant la porte, le barbu s’installa. Alors que Rory bouclait sa ceinture, il soupira. Une fois installé, il se retrouva à côté du blond. Levant les yeux au ciel, il sortit son portable histoire de passer le temps durant le trajet. Le demi-sourire de Rory s’évanouit. Il haussa les épaules.

Oh pardon, lui lança-t-il dans une moue faussement désolée. J’ai pas eu le temps de me laver entre deux cocktails et une cochonne dans les chiottes, t’vois ?

Toujours classe, comme d’habitude. De toute façon il ne se rappelait plus vraiment du reste de sa journée. Rory sortit une clope qu'il fourra entre ses lèvres. Il avait besoin de sa dose de nicotine et d'alcool. Ca faisait quoi ? Quarante minutes qu'il n'avait bu ou fumé et ça lui manquait déjà. Il reprit :

Au moins quand je me lave ça disparait, moi, contrairement à ta gueule de junkie. ajouta-t-il à son tour, avant d’afficher un petit sourire en coin sur son visage pâle, tout en continuant d’envoyer des textos à son parrain. Et puis si tu n’aimes pas ce que tu sens, t’es pas obligé de sentir. Tu sais quoi ? J’crois qu’on va bien s’entendre toi et moi, petit drogué. annonça-t-il à voix basse comme une confidence pour essayer de le faire rigoler.

Luke - son parrain des alcooliques anonymes - le pauvre, il ne faisait que l’embêter par sms, quand il était encore un peu conscient. C’était son petit jeu. Il n’avait pas particulièrement été présent aux séances et la plupart du temps il disait qu’il voulait changer sans vraiment se bouger les fesses. Pauvre Luke, mine de rien c’était un mec bien qui voulait vraiment aider. Et Rory se foutait littéralement de sa gueule. Soudain il soupira, sans quitter des yeux son mobile. Il fouilla dans sa poche intérieure et en sortit sa flasque. Prenant une gorgée il se rinça rapidement la bouche avant d’avaler sa gorgée. Rory jeta un coup d’oeil à son nouvel ami. Il agita la flasque sous son nez.

T’en veux ?

Il croisa le regard du chauffeur qui visiblement désapprouvait mais s’il voulait un pourboire il allait devoir s’y faire. Un regard noir et déterminé qu’il lui rendit en étirant un large sourire avant de poser de nouveau ses yeux sur le blond. Cet échange et le silence qui suit duraient un peu trop longtemps. Il était à la fois gênant, troublant et impossible à briser. Il en avait déjà la migraine. Neuf heures quarante à sa montre. Il crut percevoir une esquisse de sourire sur le visage du petit blond. Min de rien le jeune barbu n’arrivait pas à savoir si cette pose était étudiée ou s’il avait le chic pour avoir l’air tout le temps totalement détaché du monde. Un peu sexy, c’est vrai. Rory se rapprocha un peu et lui souffla doucement au visage.

Ca va mieux mon haleine comme ça, Kiddo ? ricana-t-il.


camo©015

......................................................................................................................................................

I CAN'T CONTROL
MY OWN ACTION
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 195
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   30/11/2017, 19:59

A l'explication crue du gars quand à sa mauvaise odeur, Virgile se contenta de ricaner. Quoi ? C'était plutôt marrant de son avis alors pourquoi il ferait la gueule tout du long ? A la suite de ses mots, le blond garda un visage impassible. Blasé plutôt, pendant que l'inconnu semblait bien se marrer à ses propres mots. Ah bah il était marrant lui ! Pas obligé de le sentir, pas obligé … bah si ! S'il respire pas il va un peu crever quoi. Non pas que ce soit un souci soit dit en passant. Avec un flegme certain, il lui demanda :

- J'ai du mal à saisir, c'est censé me déstabiliser ou me faire fermer ma gueule ce p'tit speech sur ma tête ?


De défoncé la, comme quoi Rory avait capté que Virgile était un camé. C'est que voilà, il était un drogué de première, il était le premier au courant. Qu'on le lui rappelle n'allait sûrement pas lui poser problème de toute façon. Ça avait simplement fait apparaître un sourire en coin a ses lèvres, rien de plus. Il suivit du regard les mouvement du type, et le vit sortir une flasque. Ah ouais, old school le mec. Il ne réagit pas plus que ça en le voyant utiliser le contenu en guise de bain de bouche, avant d'avaler le tout. A sa proposition, il secoua la tête.

- Nan, j'me réserve pour plus tard.


Ce n'était pas le fait de boire un liquide inconnu dans la flasque d'un inconnu qui le dérangeait. Ça il s'en foutait. Mais bon, la de suite il n'avait pas envie de ça, mais d'autre chose. Dur à deviner de quoi il parlait hein ? Peut être que cette simple gorgée, mêlée ce qu'il avait pu trouver dans sa propre bouche avait un peu calmé le type, parce que pendant un instant, il ferma sa gueule. Ce qui n'était pas pour déplaire à Virgile. Un bar, c'est bruyant. Quoiqu'en journée c'est tout de même plus calme que lorsqu'il travaillait en soirée. Enfin on s'y fait. Le toxico de service ne broncha pas non plus quand le type s'était un peu rapproché de lui, et venait de lui souffler à la tronche. Il laissa un bref souffle narquois lui échapper, naturellement, pas touché par le surnom.

- Fais gaffe je risque d'en jouir la.


Quelle haleine fraîche et distinguée ! Complètement barré ce type tiens. Ce n'était pas une critique, mais une simple remarque. De toute manière il était vraiment mal barré pour juger qui que ce soit. Quand bien même, il ne l'aurait jamais fait. Profitant de cet enchaînement de discussion, Virgile désigna le mec d'un signe du menton, posé à son aise sur la banquette.

- Alors toi, ton truc c'est juste les clopes et l'alcool à flots ?


C'était ça sa came ? Non mais c'était un choix judicieux, au moins l'alcool on pouvait en acheter à tous les coins de rue sans risquer de se faire coffrer si on se fait chopper. Il ne disait pas, c'était sympa, mais pour lui insuffisant. Ça ne bousillait pas assez.

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 144
● Date de naissance : 10/10/1984
● Age : 33
● Originaire de : Ecosse
● A NY Depuis : Fin Juillet 2016
● Emploi/Etudes : Commissaire-priseur à la Galerie Wilde
● Theme Musical : Run, I'm A Natural Disaster.
● Avatar : James Mcavoy
● DC : Aucun.


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   2/12/2017, 20:44




Casse-toi ducon !
Virgile Dickinson & Rory O'Shea


Right action, right words.
Le chauffeur conduisait, le mec à côté regardait le paysage. Le seul type anormal dans le véhicule c’était Rory. Il ricana en se pinçant le nez et décida de se concentrer sur le blondinet. Il eut un rire nerveux qui lui valut un coup d’oeil interrogateur vers le gamin.

Si tu jouis pour ça mon pauvre, tu dois pas gâter ta ou ton partenaire… Il bu une autre gorgée de sa flasque. C’quoi ton prénom ?

Régulièrement le chauffeur jetait un coup d’oeil dans le rétroviseur pour s’assurer que Rory ne fume pas dans l’habitacle. Nope il n’allait pas le faire mais maintenant que le mec le matait comme ça il avait bien envie de le faire. Son souffle se retint quelques secondes. Ouais l’alcool et les clopes c’étaient son truc. Il allait lui dire que non mais il ricana en haussant les épaules en faisant la moue. Peut-être. Peut-être pas. A toi de me dire mon gars. Les yeux de Rory se posèrent sur les mains du jeune homme. Ses doigts longs fuselés qui auraient pu être ceux d’un pianiste. Certains se piquaient là, d’autres dans le bras mais le doute suffit à sceller ses lèvres. Le silence était le son plus grand ennemi. Et il passait ses journées à l’affronter, à le subir volontairement. Incapable de faire autrement. L’alcool l’y aidait. Frissonnant il se tourna à demi vers le gosse.

Ouais c’est un peu mon truc. J’aurais bien tenté la cocaïne mais ça coûte un bras alors bon. Puis c’pas facile à trouver ces trucs alors qu’une bonne bouteille, tu vas dans n’importe quel bar et hop t’es bourré.

Il avala une énième gorgée de flasque. Normalement il aurait fait une remarque désinvolte, faisant semblant que tout allait bien ou il se serait montré ouvertement hostile. Mais il l’avait regardé droit dans les yeux. Pour l’alcool  Rory n’avait pas du tout pensé à la quantité du produit disponible en plongeant dans son addiction favorite. C’était plutôt la première chose qui lui était passé sous la main en sortant de l’hôpital. Le premier choix. La première arme pour se tuer. Puis la clope. Il avait arrêté quand il avait eu son fils mais à quoi bon continuer ? Maintenant qu’il n’était plus là pour le pousser à être le meilleur papa du monde ? Lui, il n’avait rien de prévu. Rory se gratta la barbe en zieutant le gosse. Il lui adressa son plus beau sourire puis leva sa flasque comme pour trinquer.

Du coup toi t’es plus piquouze ? ou petit sachet ? Rory se pinça le nez. Tu vas à une soirée ?

Ce type semblait le comprendre mine de rien. Deux ramassis. Deux bouses.


camo©015

......................................................................................................................................................

I CAN'T CONTROL
MY OWN ACTION
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 195
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   5/12/2017, 21:00

A nouveau, Virgile laissa un rire narquois lui échapper à la remarque du type. Oh bah c'est pas qu'il ne voulait pas gâter son partenaire, mais le partenaire en question n'était carrément pas prêt ! Pourtant, ils en parlaient, avaient essayé … mais bon. Longue histoire qu'on ne vous contera pas ici. Il se contenta de répondre à la question de son prénom.

- Virgile. Et toi ?

Histoire qu'il sache comment l'appeler le temps du trajet, rien de plus. Et donc, son truc à lui, c'était l'alcool. Virgile approuva d'un air entendu le fait que oui, la cocaïne ça coûte un bras … hé pas mal tiens ! Ça coûte un bras ! Comme quand on a le bras nécrosé ! Oui, c'est drôle. Et il avait totalement raison :

- Mais carrément, c'est en plus totalement légal et tu peux te poser sur une chaise à demander au serveur autant de verres ou bouteilles que tu veux, personne ne te dira rien. Si ce n'est « on ferme ».


Ce n'est pas que ça sentait le vécu, c'était son quotidien. Dans le bar ou il travaille et d'ou il venait de sortir, lorsqu'il était de fermeture, c'était quasi tout le temps. Il y en avait toujours un qui ne savait pas quand s'arrêter ou qui s'endormait la tête sur la table. Va les foutre dehors par après... Avec le temps on sait comment faire cela dit. A nouveau, il soutint le regard du type en se demandant qu'est ce qu'il avait à le mater comme ça. Enfin il se le demandait sans se le demander en fait. Il faisait ce qu'il voulait … ah, non, sauf ce sourire chelou la … Avec sa tête de déterré on dirait plus un psychopathe … A nouveau un rictus se fit sur les lèvres du blond.

- La virée se transformes en narco anonymes.


Simple constat.

- Majoritairement je suis plus sachet, mais de temps à autre, une p'tite piqûre ne fait pas de mal. Enfin, si, mais t'a compris.


Normalement. C'est que la poudre était plus simple à prendre, que de se faire chier à se préparer une seringue. Ce n'était pas un problème d'être en manque de trembler et tout … Quand il l'était et décidait malgré tout de se piquer, croyez-le, ses mains seules ne tremblaient pas. Allez savoir pourquoi.

- Et pourquoi, t'es intéressé ?


Pour venir à la petite fête à laquelle il se rendait. S'il avait un peu cerné le type qu'était Virgile, il devait certainement se douter que, s'il ne précisait pas le genre, qu'il n'allait pas faire du bénévolat à la soupe populaire.

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 144
● Date de naissance : 10/10/1984
● Age : 33
● Originaire de : Ecosse
● A NY Depuis : Fin Juillet 2016
● Emploi/Etudes : Commissaire-priseur à la Galerie Wilde
● Theme Musical : Run, I'm A Natural Disaster.
● Avatar : James Mcavoy
● DC : Aucun.


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   7/12/2017, 21:58




Casse-toi ducon !
Virgile Dickinson & Rory O'Shea


Right action, right words.
Rory avait vraiment un don pour lancer des sujets de conversations les plus gênants -pour les autres- alors qu’il était en public. Il ne comprenait pas d’un côté, pourquoi il ne les gardait pas pour lui le temps qu’il se retrouve un peu plus au calme genre, disons, dans un café, une rue déserte. Mais bon ce type il venait de le rencontrer. A sa phrase sur l’alcool, Rory le dévisagea pendant quelques secondes. Puis sans crier gare, il se mit à rire. Il s’adossa une fois de plus contre le dossier.

Et encore. On te dit “on ferme” tu t’en fous ! Tu vas dans une épicerie encore ouverte et tu te prends une petite bouteille. Il secoua sa flasque. Toujours du secours. Jamais à la dech’.

A sa seconde phrase, Rory cligna des paupières et but encore un peu de sa flasque. Eh bien. Il aurait au moins appris quelque chose - que les narco anonymes existaient-. Il pouvait l’archiver au fond de son esprit avec toutes les autres données sur le gamin drogué. Le front du barbu se plissa. Ca lui rappelait son “engagement” auprès de son parrain. Il n’avait pas vraiment voulu arrêter mais depuis quelques temps ça le titillait. Et ce Luke… Raaah qu’il l’énervait. Un petit serpent d’incertitude s’était mit à gigoter dans l’esprit de Rory, s’y était installé pour le titiller. Il n’était pas vraiment d’humeur à discuter de son absence de motivation ou de sa vie en général. Mal à l’aise il remua sur son siège, posa sa flasque presque vide et s’adossa contre le siège arrière. Il se contenta finalement de rire à pleine dents pour toute réponse puis hocha la tête. Des piqûres… C’était pas le truc de Rory mais bon… Une expérience est une expérience hm ?

Ouais je vois. Et t’es du genre à te piquer dans le bras ou comme les autres toxicos qui ont de l’expérience et qui se piquent entre les doigts ? Rory observait avec un intérêt tout particulier, l’un de ses sourcils arqué en signe d’interrogation.

Rory lui lança un regard des plus sérieux. Ouais il était intéressé par la soirée. Ouais il avait envie de rentrer mais tout autant de continuer à parler avec ce type, fuir la solitude le plus possible jusqu’à mourir d'épuisement. Il eut l’air amusé.

Chui intéressé. Pour voir t’vois. Une sorte de documentaire sur les jeunes. Il ricana. Nan mais pourquoi pas tester. Je sens bien que je creuse pas assez encore. Il bu dernière gorgée avant de ranger sa flasque. C’est mon parrain des alcooliques anonymes qui va être content.

Rory jeta un oeil à sa montre et soupira. Il ferma les yeux un court instant. Bon sang. Il était quand même hors de question qu’il touche à la drogue et le voilà à accepter une pareille soirée. Il lâcha un soupir.

J’serais pas chiant, promis. ricana-t-il.

Un peu peut-être.


camo©015

......................................................................................................................................................

I CAN'T CONTROL
MY OWN ACTION
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 195
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   14/12/2017, 21:08

Ouaip, il avait totalement raison. Le bar fermait ? La belle jambe ! Il y avait bien d'autres moyens d'aller trouver l'alcool souhaité ! D'ailleurs elle avait un fond sa flasque ? Ou bien il prenait petite gorgée par petite gorgée ? Bon bon. Vaguement, le blond secoua la tête à sa question, par rapport à savoir ou est ce que notre petit toxico à la ramasse se piquait.

- Nan nan, trop chiant à faire. Mes bras font très bien l'affaire.


Que ce soit dans le creux du coude ou sur les avants bras, il ne se piquait pas non plus trop souvent comparé à d'autres pour pouvoir avoir le loisir d'alterner les zones de piqûre sans trop de risque. Aller bosser avec des hématomes chelou sur la peau, ça ne le ferait pas. Il ne chercha pas à comprendre pourquoi ça intéressait Rory de savoir ça. A chacun sa curiosité après tout. Luke, lorsqu'il avait su qu'il se droguait, c'était surtout de savoir à quelle fréquence, des choses comme ça. Le pauvre, il avait ses propres valises à traîner, voilà que son mec s'en ramenait avec des toutes aussi lourdes ...C'te couple. Quand il lui exposa son intérêt pour cette petite fête, Virgile afficha un sourire en coin, amusé de le voir céder à cette sale tentation. Pour certains, la drogue fait davantage peur que l'alcool. Le fait de se piquer sûrement ….

- T'as qu'une vie de toute manière, on va pas la gâcher à se faire chier non plus.


A ne pas boire, ne pas se droguer, ne pas fumer, ne pas baiser …. Hum. Pour ce dernier point c'était un peu le néant du coté de Virgile. Mais bon, c'est pas non plus comme si la drogue était connue pour avoir une vie sexuelle très épanouie ! Et puis quand au parrain des AA de Rory …

- Boh … ce qui ne sait pas ne nuit pas. C'est ce qu'on dit.


Normalement c'est pas beau de mentir à son parrain des alcooliques anonymes, mais on parlait plus de se shooter, donc … ouais c'est jouer sur les mots, carrément !

- Au pire tu fera chier les autres, au mieux on te proposera un truc pour te détendre.


Son ordre des priorités n'avait pas de souci, pourquoi ? Virgile interpella alors le chauffeur pour lui faire savoir qu'ils se rendaient finalement tous les deux à la même adresse, celle qu'il avait donné lui. Le pauvre avait sûrement mis ses oreilles sur fermées depuis un moment d'ailleurs. Question de santé mentale sûrement, un truc du genre. Se remettant dans son siège, Virgile avait ensuite à nouveau tourné la tête vers Rory. Le désignant du menton, il lui demanda sans détours :

- Bon. Et qu'est ce que t'essaie d'oublier ?


En buvant. Qu'est ce qu'il cherchait à fuir pour en être arrivé la ? Quels sont les évenements qui ont fait qu'il ait posé son cul dans cette voiture ce soir ? Ouais pardon, le tact et tout ça ... une autre fois.

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 144
● Date de naissance : 10/10/1984
● Age : 33
● Originaire de : Ecosse
● A NY Depuis : Fin Juillet 2016
● Emploi/Etudes : Commissaire-priseur à la Galerie Wilde
● Theme Musical : Run, I'm A Natural Disaster.
● Avatar : James Mcavoy
● DC : Aucun.


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   16/12/2017, 11:40




Casse-toi ducon !
Virgile Dickinson & Rory O'Shea


Right action, right words.
Une vie, une seule. Qu’il avait clairement gâché depuis quelques années. La mort de son fils, le divorce, l’alcool et les conneries. Rory n’avait pas vécu, il avait subi. Sa femme -Viviane- avait préféré fuir après le décès de leur enfant plutôt que d’essayer de recoller les morceaux. Mais vivre à côté du meurtrier de leur unique garçon lui était impossible. Et cela valait peut-être mieux. Un bref instant Rory ferma les yeux, repoussant la petite faiblesse qui menaçait son coeur. Il était si facile de mentir avec un sourire et de répondre “Tout va bien”. D’ailleurs depuis quelques années, maintenant, il n’avait fait que dire ça. Mais à présent à y repenser, il lui était impossible d’aller de nouveau bien un jour. Pourtant il parvint à esquisser un sourire sincère.

On a qu’une vie ouais.

A la question de la détente et de la drogue, Rory éclata de rire mais très vite ses pensées prirent un tour mélancolique. Il allait aller si loin ? Prendre de la drogue pour s’enfoncer encore plus ? Et pourquoi ne pas se jeter du haut d’un pont ? Il méritait la mort ? Ou bien son existence allait se réduire à une simple errance ? C’est tout ce qu’il méritait. Souffrir continuellement. “La vie est injuste” se plaisait à répéter Rory autrefois tout en vidant des pintes au pub. Il n’était pas possible d’effacer le passé mais on pouvait choisir celui qu’on sera dans le futur. L’estomac noué, le visage en feu, il aurait voulu sortir de la voiture et ne plus penser à tout ça. Mais il savait que sauter de la voiture en marchene parviendrait pas à le libérer de ce fardeau.
A sa dernière phrase, Rory se crispa. Il n’y avait aucune raison d douter que l’alcoolisme provenait d’un problème. Un truc à oublier. Même si beaucoup de gens adoraient parler de leur passé et de leurs proches disparus, d’autres détestaient s’étendre sur le sujet. Tout le monde avait le droit de préférer garder ses souvenirs. Certaines blessures comme la trahison d’une ex-femme ou d’un accident de voiture ne se referment jamais. Le silence tomba. Visiblement il n’avait pas envie d’en dire d’avantage. Il regretta une fraction de secondes d’être monté dans le taxi. Il s’interdit, alors, de se tourner vers Virgile et se refusait à lui montrer qu’il avait été désarçonné. Il planta un long moment ses yeux sur le haut du siège conducteur avant de soupirer.
Même si Rory semblait détendu, personne n’était dupe de sa nonchalance. Rory haussa les épaules.

Et toi ? La drogue c’pour quoi ? souffla-t-il avec un regard entendu.

Son nouvel ami pouvait deviner qu’il cherchait à changer de sujet et Rory espéra qu’il n'insisterait pas. L gamin ne semblait pas si idiot, finalement. L’Ecossais avait bien compris que ce gosse devinait beaucoup de chose mais pouvait le garder pour lui. Un bon point. Il prit sa flasque dans sa poche, l’examina quelques secondes avant de se rendre compte qu’elle était vide. Merde. Il la remit alors à sa place. Soudain son téléphone vibra. Il le sortit de sa poche et fronça les sourcils en lisant le message.

Luke, tu me casses les bonbons, ronchonna-t-il. Il se tourna vers lui et lui avisa le message. T’as vu comment il me parle,  mon parrain ? Trop gentil ce type, il est chiant ! Encore un petit con qui a eu la vie facile. Il est pas comme nous ! Il sait pas ce que c'est de vivre... Non ! Survivre ! Un bordel la vie ! Lui il a eu qu'à claquer des doigts, j'en suis sûr et môman était là pour lui. Arrg ça m'énerve ! Même pas alcoolique ou drogué. Comment il peut nous comprendre ? Hm ? Bah il peut pas !

Visiblement il ne connaissait rien de la vie de son parrain, ni même de son passé. Rory s'était faite son idée et n'avait pas cherché plus loin. Il posa son téléphone entre ses jambes avant de fourrer sa clope entre ses lèvres.

Bon c’est loin ton truc ?


camo©015

......................................................................................................................................................

I CAN'T CONTROL
MY OWN ACTION


Dernière édition par Rory O'Shea le 16/12/2017, 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 195
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   16/12/2017, 12:55

C'est l'histoire d'un alcoolo et d'un toxico qui sont dans un taxi. Bon début de blague, mais qui pour eux était une vérité. Deux types ravagés, pour des raisons ou d'autres. Et Rory ne semblait pas prompt à la confidence aujourd'hui. Pas avec Virgile, pas avec un parfait inconnu. Normal. Alors quand il chercha à changer de sujet, Virgile ne persista pas. Il n'était pas son psy ou autre, donc, s'il ne voulait pas lui en parler pas de souci. Et pour sa personne, le blond haussa un peu les épaules.

- Parce que je me fais chier.

Dans cette vie pourrie ou tout a été merdique du début à la fin. Ses parents biologiques jamais connus dont il avait fait le deuil, ses premières années passées sans attache, sans amour ou sécurité. Sa famille adoptive, aussi fausse qu'horripilante. Son frère adoptif avec lequel ils avaient vaguement tenté d'entretenir des relations. Sa sœur adoptive, jusqu'ici seule personne qu'il ait un jour réellement aimé et qu'il avait préféré sortir de sa vie pour lui éviter de la peine. Ses amis qu'il voyait se détruire autour de lui à petit feu. Feu sa meilleure amie qu'il avait récupéré les veines ouvertes dans sa baignoire. Ses relations qui n'aboutissaient à rien. Les gens à qui il s'attachait qu'il préférait faire sortir de sa vie pour ne pas les faire souffrir inutilement. Ces moments ou au plus mal, il était tenté d'en finir. Cette sensation de ne jamais être à sa place dans ce monde, ou qu'il soit. Et ce trou béant en lui. Alors, se foutant bien de crever plus tôt que prévu, si pendant un moment, il pouvait se libérer de tout ça. Et vraiment, ça lui était bien égal d'un jour crever seul sur son parquet. A deux reprises ça avait failli lui arriver. Et à deux reprises, il avait vraiment souhaité y rester. La seule raison pour qu'à ce moment la il n'y ait pas remédié, c'est parce qu'il était trop faible physiquement. Alors, il laissait les choses se faire.

Luke ? Forcément, le type dont parlait Rory, ayant le même prénom que son mec, ça força la curiosité de Virgile, qui ne se priva pas du tout pour lire le message que lui montrait Rory. Il eu un petit souffle amusé, se disant que ce genre de message ressemblait aussi bien à son Luke. Alors pendant que son comparse de la soirée se défoulait sur lui, Virgile le regarda avec un air amusé sur le visage, comprenant bien ce qu'il voulait dire. Les gens qui n'ont pas souffert ne peuvent pas comprendre. Ils peuvent essayer, c'est tout.

- Si j'ai bien appris un truc, c'est qu'on peut pas comprendre totalement quelqu'un, à moins d'avoir vécu la même chose.

On peut compatir, tout ça tout ça, mais comprendre, c'est autre chose.

- Non non, plus trop.


Répondit il pour la question de la proximité de la soirée. Ils étaient entrés dans le bon quartier, et selon la circulation, ils ne sauraient tarder. C'est donc à ce moment précis que le cerveau à la ramasse de Virgile se mit à faire des liens. Son mec s'appelle Luke, comme le parrain de Rory. Il savait aussi que Luke aidait les gens depuis longtemps et entre autre, avait un filleul chez les alcooliques anonymes. Sans jamais lui avoir dit son nom, c'est le principe du délire. La description  qu'en avait fait Rory ( trop gentil et tout ), correspondait plutôt bien à son Luke. Alors ….

- Hum … Dis-moi, simple curiosité, est ce que ton parrain, c'est lui ?


En lui posant sa question, Virgile avait cherché son portable de sa poche, et avait cherché la seule photo qu'il avait de son Luke. Un simple selfie d'eux deux pris dans la rue.

- La coïncidence serait énorme, mais ta description de ton parrain correspond très bien au mien, de Luke...

Fin comme dit, le hasard serait bien gros, mais des fois plus c'est invraisemblable, plus c'est possible.

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 144
● Date de naissance : 10/10/1984
● Age : 33
● Originaire de : Ecosse
● A NY Depuis : Fin Juillet 2016
● Emploi/Etudes : Commissaire-priseur à la Galerie Wilde
● Theme Musical : Run, I'm A Natural Disaster.
● Avatar : James Mcavoy
● DC : Aucun.


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   16/12/2017, 15:14




Casse-toi ducon !
Virgile Dickinson & Rory O'Shea


Right action, right words.
Rory agita la jambe. L’envie de fumer était forte et ke trajet bien trop long. Et le pire… il n’avait plus rien à boire. Comment allait-il faire ? Des types étaient morts de déshydratation. Il allait probablement mourir. Il hocha la tête à ses réponses en se rongeant l’ongle du pouce tout en observant le trajet. Pas con le gamin, finalement. Il l’aimait bien. Rory tourna son téléphone entre ses doigts. La voix de Virgile le ramena au présent. Tandis qu’il était dans un état second, perdu dans ses réflexions, son nouveau compagnon avait sorti son téléphone.  Il fronça le nez et plissant les yeux en regardant les visages souriants. Eurk les selfies… Il n’avait jamais compris le délire autour de cette façon de faire un portrait. Trop impersonnel à son goût, trop proche des gens qui n’y connaissaient rien en photographie. Rory haussa les épaules avant de froncer les sourcils.

Non mais attends.

Il agrippa le poignet du gamin et approcha son visage de l’écran. Non mais… Lui ? Luke ? Avec ce drogué ? Il releva vivement la tête vers Virgile. Malgré l’assurance qu’il avait affiché un peu plus tôt la surprise passa sur le visage de Rory. Avait-il cru que la Terre était plus grande que prévu ? Avait-il espéré inconsciemment rencontrer un type qui le reliait à son parrain ? Il s'efforça de se concentrer sur la soirée, repoussant les questions qui l'assaillaient ? Comment ils se connaissaient ? Comment l’avait-il rencontré ?

Tu te fous de ma gueule ? Il le secoua la main. C’est fouuu !

Il battit des paupières. Depuis quelques semaines il avait passé chaque soir ou presque, il avait envoyé des textos horribles pour se moquer de ce pauvre parrain et le voilà en face de son pote. La veille, il avait essayé de le contacter, et lui avait laissé deux messages sur sa boîte vocale avant que Rory ne daigne répondre par un simple “ok” par sms. De toute façon, pensa-t-il sombrement, depuis qu’il avait rencontré Luke, il n’avait été d’aucune aide (la faute de Rory évidemment). Il était trop tard pour le sauver. Il ne devait rien à ce gosse qui se considérait comme son parrain. Le barbu hésita avant de répondre tout en secouant sa main :

Me dis pas qu’il est parrain pour les drogués ! Sinon ce type est dingue !

Quelques soient les réponses, une chose était certaine, ça ne le regardait pas. Il se redressa en écartant les bras. Il n’en revenait pas. Combien y avait-il de chance qu’il tombe sur lui ? Combien de chance que ces deux hommes connaissent la même personne dans une ville si grande ? Rory se sentait tellement pétrifié, glacé qu’il eut du mal à parler. Malgré tout un profond calme l’envahit. Il n’avait aucune envie de se sentir si petit face aux coïncidences et c’est pourquoi il ricana.

Ca se fête ça, putain de bordel de merde !

Rory haussa les épaules en riant dans un souffles.

Tu l’as connu comment ? C’est ton pote ? Et putain dis moi ! Il est toujours aussi niais ? J’veux dire il est toujours gentil comme un gamin ou quoi ? Ou c’est un genre qu’il se donne avec moi ?



camo©015

......................................................................................................................................................

I CAN'T CONTROL
MY OWN ACTION
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 195
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   16/12/2017, 18:09

Portable tourné vers Rory, il attendait sagement qu'il ne lui dise si oui ou non, ils parlaient du même type. Alors il le regarda observer la photo, et au final, il n'eut pas besoin de parler, tant la réponse était évidente et se lisait sur sa tronche. Virgile ne cacha pas sa surprise non plus, bien que lui fut visiblement amusé d'une telle coïncidence.

- Bah putain c'est quelque chose ça !

Ouais les gens, New York était en fait une toute petite ville. Si petite qu'on arrive à rencontrer le filleul aux alcooliques anonymes de son mec, dans un taxi. Vraiment dingue. D'un geste lent, Virgile secoua la tête à la négative quand il lui demanda s'il était aussi parrain pour les drogués. Et ouais sinon il serait fou.

- Nan, rien de tout ça.


Et ils ne s'étaient pas rencontrés comme ça non plus. De toute, Virgile n'était pas de ceux qui allaient dans ces groupes d'aide pour drogués. Sauf s'il y a distribution de cam juste après, la il était partant. Parler ne pouvait pas l'aider, et de l'aide, il n'en voulait pas. A son tour il eu un ricanement quand Rory clama qu'il fallait fêter ça.

- Oh bah il serait content de le savoir tiens ! Mais c'est prévu, c'est prévu.


A la petite soirée ou ils allaient, ils allaient fêter ça ! Et de toute manière, Luke n'en saura rien. Pas forcément du fait qu'il ait croisé Rory, mais de la façon dont ils avaient ponctué leur rencontre hasardeuse. Et .. wow ! Ça y est les questions commençaient. Mais Virgile resta calme face à tout ça, comprenant ses questions. Lui aussi s'était demandé au début s'il était vraiment niais comme ça au naturel, s'il faisait ça exprès ou non. Alors il comprenait.

- C'est mon mec en fait. On s'est pas rencontrés dans un truc en rapport avec ma consommation si c'est ce que tu te demandes aussi.


Dit-il très tranquillement. Pas que ce soit d'une importance capitale, mais pour dire qu'ils étaient plus que potes, et de ce fait commençait à bien le connaître.

- T'inquiète je me suis un peu demandé ça aussi un jour, s'il était vraiment du genre idiot-bête, qu'il faisait exprès d'être trop gentil avec tout le monde. Mais non.


Il regarda devant lui, cherchant ses mots. Pour lui expliquer qui était Luke. Lui revint en tête ses confidences, la scène à laquelle il avait assisté l'autre jour. La vision de son dos, son corps meurtri. Choses dont Rory n'avait bien sûr rien à savoir. Ce n'était pas à lui de lui raconter tout ça.

- C'est un type qui en a salement chié dans sa vie, et qui en bave encore aujourd'hui. Mais pour une raison qui m'échappe encore, il n'est pas devenu aigri, déçu par la vie.


Pas comme eux du moins. C'est vrai qu'avec tout ce que Virgile savait, et il pensait ne pas tout savoir malgré tout, Luke avait de quoi péter une durite et se bousiller totalement. Mais non. Ce con avait tenu bon ! Virgile tourna ensuite la tête vers Rory, pour ajouter :

- Luke est un des rares type vraiment bien, avec de réelles bonnes intentions que j'ai pu rencontrer dans ma vie. Que ça porte ses fruits, ou non, quand il dit vouloir t'aider, c'est que ça vient du cœur.


Alors non, il ne fera pas le numéro du type qui menace de ne pas le faire souffrir sinon il lui pète la gueule. D'une, Rory ne semblait pas être de ce genre la, de deux, il ne voyait pas pourquoi il le ferait, et de trois, vous voulez qu'il pète la gueule à qui le Virgile ? En tout cas, voilà qui était Luke. Un type en effet, gentil comme un gamin. Quoique, non. Plutôt un animal blessé. Une chose foncièrement bonne et gentille, que la vie a salement abîmé et l'a fait devenir craintif, mais toujours bon.

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 144
● Date de naissance : 10/10/1984
● Age : 33
● Originaire de : Ecosse
● A NY Depuis : Fin Juillet 2016
● Emploi/Etudes : Commissaire-priseur à la Galerie Wilde
● Theme Musical : Run, I'm A Natural Disaster.
● Avatar : James Mcavoy
● DC : Aucun.


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   17/12/2017, 18:08




Casse-toi ducon !
Virgile Dickinson & Rory O'Shea


Right action, right words.
Il n’avait rien dit depuis quelques minutes comme si il attendait sa confession. Comme il regardait fixement son téléphone il finit par craquer avant de lui dire que c’était dingue comme coïncidence. Il commença sa confession. Rory se mit à rougir. Luke était gay. Ca c’était un truc à retenir et à lui sortir au moment propice. L’Ecossais n’avait rien contre les gays, il avait lui même eu beaucoup de rapports homosexuels. C’était juste un truc à lui mettre sous le nez pour lui prouver que Rory avait beaucoup plus d’information sur lui qu’il n’y croyait. Mine de rien il était quand même sidéré par ce que Virgile venait de lui avouer. Il profita de son hébétude pour continuer. Rory baissa les yeux comme un enfant pris en faute, la main dans le pot de Nutella. Il haussa les épaules avant de répondre. Au moment où il prononce ces mots il sentit son téléphone vibrer dans la poche de sa veste, annonçant un message. Il découvrit le coeur battant, un SMS de Luke. Il soupira en lisant les quelqus mots. Il se mit à réfléchir quelques instants à sa réponse avant de pianoter sur le clavier. Et sa réponse arriva quelques secondes plus tard.
Son coeur battait la chamade en lisant ses mots. Il voulait se gifler d’avoir penser que Luke ait pu avoir la vie facile. C’était bien trop simple de se dire que Rory était le seul à souffrir. Il se trouvait tellement idiot, à se moquer de lui. Depuis leur rencontre, il avait joué au con et ce type n’avait fait que répondre avec gentillesse et bienveillance. Lorsqu’il leva les yeux de son écran, il constata que Virgile l’observait. Rory resta muet quelques instants, pesant ses mots. Un silence s’installa entre eux. O’Shea devait digérait les informations qu’il venait de lui assener. Il pouvait voir à son visage que tout ça moulinait dans son cerveau à moitié alcoolisé. Virgile pouvait voir passer toute une gamme d’émotions. Hésitant entre plusieurs réactions, choqué ou étonné. Une ombre crispa ses traits puis il se détendit d’un coup. Il avait prit ses mots comme une gifle.
Il prit la parole, hésitant :

Ah mince. Il a pas l’air d’en avoir chié, le gosse… Il s’arrêta, laissant sa phrase en suspens, l’air songeur comme plongé dans un souvenir.  

Rory soupira en levant les yeux au ciel. Il réfléchit un instant avant de reprendre :  

Bon, maintenant que j’ai dit de la merde, que je sais que mon parrain est gay et que je vais probablement me shooter avec son mec, on peut dire qu’on est pote.

Malgré les mots, Rory eut un pincement au coeur, une sensation de malaise perdurait dans son esprit. Au fond de lui, il aurait aimé que Luke ait eu une vie plus douce. C’était à présent impensable mais ce type l’avait bien mérité. Il regarda son téléphone et réprima une envie de lui envoyer une insulte sur le téléphone. Il le rangea dans sa poche intérieure. Il allait le laisser tranquille ce soir. Il le méritait bien. Il resta paralysé quelques secondes sans savoir quoi fair, pendant qu le monstre tapi en lui s’endorme, qu’il pousse encore ses cris comme s’il le toisait et montrait sa supériorité, le réduisant, lui, à un petit objet insignifiant. Ce qu’il était sans doute. Tout en surveillant Virgile du coin de l’oeil, Rory soupira :

T’as d’la chance d’avoir un mec comme ça auprès de toi mais je présume qu’il ne sait pas que tu te drogues ? Hm ?


camo©015

......................................................................................................................................................

I CAN'T CONTROL
MY OWN ACTION
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 195
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   17/12/2017, 21:44

Virgile resta silencieux, mais approuvait totalement les dires de Rory. Oh oui, il en avait chié. Et pas mal. D'une façon différente de Virgile, et peut être aussi de Rory – ne connaissait pas son histoire à lui. Mais il en avait bavé dans sa vie, et en subissait les séquelles aujourd'hui encore. Quoique, ce n'était même pas encore uniquement des séquelles pour certaines choses. Et ça n'était pas fini …. Si tant est qu'il y ait une fin à tout ça. Une belle bande de mecs bousillés, voilà ce qu'ils étaient. Certains s'en sortiront peut être mieux que d'autres. Le barman tourna les yeux en direction de Rory, l'écouta parler avant de conclure que, par la force des choses ils étaient potes, avant d'esquisser un bref sourire.

- Wai, quelle super façon de se faire des potes dis moi !


Mais ça n'était pas dit méchamment. Un brin ironique cela dit. Ah on aura vu mieux que de passer par des groupes d'aide aux addictions pour se faire des potes. Je vous jure … Virgile regarda à nouveau devant lui, un peu perdu dans ses pensées concernant Luke, ainsi que toute les difficultés qu'il rencontrait, qui allaient venir. Et lui, qui s'en allait bien gaiement vers sa propre destruction. Entendant Rory reprendre la parole, il garda son regard devant lui, laissant un temps de silence avant de lui répondre.

- Euh ... non il le sait. Il l'a appris un peu par hasard en venant chez moi un soir ou j'étais défoncé. Quand le lendemain matin j'étais redescendu je lui ai dit que j'avais pris de la cooke ... et ce con est quand même resté.


Il avait dit ça avec, sans le vouloir, une certaine tendresse dans la voix ainsi qu'un peu de stupéfaction. Peu resteraient après avoir vu son copain défoncé et appris qu'il se droguait. Mais Luke, si. Alors c'est vrai il avait de la chance. Mais il doutait que l'inverse soit vrai. Malgré ses souci perso, ce n'est pas Luke qui risquait de crever d'une surdose. Parlant de ça :

- Mais il ne sait pas combien je consomme, a quel point ça m'a bousillé ni les overdoses que j'ai fait.


Dit il d'un ton plat. A Rory, aucun problème de le dire. C'était pas une honte pour lui de parler du fait que son corps payait le prix de sa consommation ni du fait qu'il avait failli y passer. Il n'avait pas envie d'inquiéter non plus Luke. Changeant de sujet d'un ton tranquille il annonça :

- Tiens on y est.


Le taxi garé devant l'immeuble, Virgile paya sa part avant que tous deux n'en sorte. Sûrement au grand plaisir du chauffeur mais il s'en fichait. A peine sorti, Virgile chercha une clope dans son paquet avant de l'allumer. Laissant son nouveau pote en faire de même s'il le voulait, il se rapprocha de l'interphone avant de s'annoncer. La porte se déverouilla et Virgile l'ouvrit, la tenant ouverte pour Rory.

- Aller viens, j'vais te présenter.

A sa bande de potes déglingués.

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 144
● Date de naissance : 10/10/1984
● Age : 33
● Originaire de : Ecosse
● A NY Depuis : Fin Juillet 2016
● Emploi/Etudes : Commissaire-priseur à la Galerie Wilde
● Theme Musical : Run, I'm A Natural Disaster.
● Avatar : James Mcavoy
● DC : Aucun.


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   18/12/2017, 10:18




Casse-toi ducon !
Virgile Dickinson & Rory O'Shea


Right action, right words.
Il fallait qu’il sorte du taxi. Toute cette discussion sur son couple avec Luke l’avait mis profondément mal à l’aise. Il n’avait rien répondu parce qu’il ne savait pas quoi lui dire. La course allait lui coûter un bras, c’était certain mais tant pis. Il avait envie de se changer les idées surtout après qu’il ait eu cette tonne d’info sur son parrain. Donnant la monnaie au chauffeur il s'extirpa du véhicule en fourrant sa clope entre ses lèvres. Au bord de la route, il leva la tête, les yeux, les bras porté à ses lèvres, allumant sa clope. Il n’eut pas le temps de faire quoique ce soit que les gouttes d’eau commencèrent à tomber. Fronçant les sourcils, il aspira une bonne bouffée de sa cibiche et observa le blondinet. Il passa devant lui sans même lui jeter un regard. Il n’avait probablement qu’une idée en tête, se piquer ou fumer un truc et repartir dans ses trucs de drogué au plus vite. Une voix lointaine, masculine, semblait sortir de nulle part. Il releva la tête et croisa le regard de Virgile puis levant la tête, celle d’un type penché par sa fenêtre. Rory entendit le clic de la porte qui se déverrouilla.

Hoy ! salua le type.

Son cerveau dû prendre de l’eau car rien ne passa dans sa boîte crânienne. Ni même un “salut’, ni un signe de la main ou du menton. Son corps prit le contrôle et entra après Virgile. Cette journée lui échappait complètement. Le silence s’installa entre Virgile et lui. Ils montèrent des escaliers qui grincèrent sous leurs poids.  Rory continua d’aspirer la fumée et de l’expirer tout en observant les lieux. L’atmosphère du lieu, presque moite, lui fit finalement du bien. Il posa sa main par réflexe sur l’intérieure de sa veste, mais il se rappela que sa flasque était vide. Rory éprouvait le besoin de masquer une petite gêne qu’il sentait poindre en lui. Pour la deuxième fois, il leva les yeux vers les inconnus et croise ce regard interrogateur. Mâchoire carrée, barbe de quelques jours, cheveux noirs, une carrure d’allumette dans des vêtements trop larges pour lui, l’inconnu sortait tout droit d’un magazine de rappeur débutant.
L’hôte le regardait avec plus d’insistance. L’inconnu ne se cachait pas pour le détailler des pieds à la tête. Une véritable inspection ! Rory se retint de lui demander si ce qu’il voyait lui plaisait mais il serait malvenu de se montrer désagréable. Il reprit du poils de la bête en prenant une énième bouffée de sa clope sans quitter des yeux le type qui le fixait. Il plissa les yeux.

T’veux ma photo ? Celle que j’ai faite quand je bossais aux stup’ par exemple ?

L’inconnu se contenta de hocher la tête et de lui adresser un sourire énigmatique mais les gens autour de lui se figèrent. Ca avait jeté un froid. Rory secoua la main en l’air.

Non mais je déconne. soupira-t-il en roulant des yeux.

Il l’interpellait. S’il voulait chercher les ennuis il serait déjà passer à l’offensive. Il devait être complètement défoncé c’était la chose la plus probable. Qu’est ce que Rory foutait là, finalement ? En regardant autour de lui il ne vit pas de bouteille et tester la cocaïne pourquoi pas mais avant il fallait qu’il puisse boire un truc avant. Il se tourna vers Virgile et s’assit à côté de lui. O’Shea lui jeta un coup d’oeil.

Y a pas un truc à boire ? Ou vous ne vivez qu’avec de la coke ?


camo©015

......................................................................................................................................................

I CAN'T CONTROL
MY OWN ACTION
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 195
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   18/12/2017, 19:08


Ils finirent par monter jusqu'à l'étage ou se déroulait la petite fête. Ou à l'entrée, Rory eu droit à une inspection de la tête aux pieds de la part du mec qui leur avait ouvert. Pendant que Virgile retirait tranquillement sa veste, tirait une dernière latte sur sa clope avant de l'écraser dans un cendrier, il ne retourna qu'à son nouveau pote et son inspection surprise. Qui sembla durer et à laquelle Rory eu … bah, pas vraiment le bon mot. Pour l'hôte de service, oui, visiblement … ouais enfin pas choqué, mais tous les autres semblaient avoir arrêté leurs activités alors que Rory les rassura, disant qu'il déconnait. Bah heureusement. Le blond poussa un soupire las.

- C'est bon, il est avec moi.

Dit Virgile d'un ton plat. Pas qu'il soit une figure dans le milieu, mais ça pouvait rassurer certains, de se dire que c'est bon il est avec l'un des leurs. Il alla se poser sur l'un des canapés, avec un soupir pas mécontent. Ici il y avait déjà tout le monde qui devait venir. Semblait-il vu que l'appart était bien rempli. Virgile ne savait pas qui venait de toute manière. Rory se postant à coté de lui, il lui fait remarquer quelque chose de très juste. Il n'y avait rien à boire ici.

- Ouais t'a raison il manque un truc ici. Bouge pas, mets-toi à l'aise !


Si le locataire principal des lieux ne bougeait pas son cul pour s'assurer que tout le monde ait au moins un truc à boire ou allait le monde ! Parce que c'est plus cool avec un verre à boire, même si la majeure partie venaient pour autre chose. Vendre ou consommer. Virgile se releva et alla du coté cuisine s'adressa au maître de maison. Le type qui avait jaugé Rory de la tête aux pieds à son arrivée.

- Hé y'a rien à boire dans ta piaule ?


- Ah … si si. Y'a ce qu'il faut.


- Bah alors ? Faut se servir soi même en plus ?


- …

- Vas-y c'est quoi ces hôtes de merde... Bon alors je fais comme chez moi !


Servir à boire aux gens, l'histoire de sa vie. Virgile se mit alors à ouvrir les portes, sachant pour être déjà venu plein de fois ici ou elles étaient rangées. Non mais la petite bière qui traîne de ci de la …. Trouvant de quoi faire, il ramena ses trouvailles du coté du salon ou Rory était posé. Quelques verres calés dans une main, autant qu'il le pouvait, et des bouteilles dans l'autre. Ne lui demandez plus de faire ça une fois défoncé, c'est pas une bonne idée. Déposant tout ça sur la table basse, il demanda à son invité surprise :

- Alors qu'est ce que je te sers ?


- Hé mets-moi un whisky !


- J'te causais pas.


- Pfff t'es relou.


L'échange eu lieu entre Virgile et un rouquin, posé sur un fauteuil près d'eux. Échange qui n'avait rien de mauvais ou méchant, plus sur le ton ou deux frangins pouvaient se parler en fait. C'était son meilleur ami et dealeur personnel, mais nous y reviendrons plus tard. Virgile releva le regard vers Rory pour lui demander ce qu'il voulait.

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 144
● Date de naissance : 10/10/1984
● Age : 33
● Originaire de : Ecosse
● A NY Depuis : Fin Juillet 2016
● Emploi/Etudes : Commissaire-priseur à la Galerie Wilde
● Theme Musical : Run, I'm A Natural Disaster.
● Avatar : James Mcavoy
● DC : Aucun.


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   19/12/2017, 17:22




Casse-toi ducon !
Virgile Dickinson & Rory O'Shea


Right action, right words.
Une personne à côté de lui décida qu’il voulait du Whisky et le foi de Rory l’acclama. De l’Ecosse, il ne lui restait plus que ça mais il était curieux de connaitre celui de New York (bien qu’il en ait déjà bu un bon millier) ce serait dommage de ne pas faire honneur à l’hôte. Le serveur - alias Virgile - revint avec une bouteille. Pris d’un fou rire par l’échange entre les deux, il observa le rouquin qui prenait commande. Ce n’était pas son genre d’aimer ce genre de type ente la broussaille qui lui servait de cheveux et sa barbe. Il n’était pas du tout à son goût. Mais il sentit que pour dix dollars, il pourrait avoir une gâterie avec ce type.

Dommage qu’il n’y ait pas du Haggis, ricana Rory. Tu connais ? demanda-t-il à l’intention de Virgile.

Il l’observa quelques secondes avant de se boire une bonne rasade de Whisky. Son pays lui manquait. Ici il n’y avait que du café dégueulasse et des trucs gras. Le haggis, le kilt, le scotch… tout ça c’était derrière lui. Il jeta un coup d’oeil à son nouveau pote en posant son verre sur la table basse. Il savait ce que les gens diraient de cette situation ; un alcoolique servit par un drogué. Il le savait et ils auraient eu raison de penser que c’était absurde mais pour Rory c’était rigolo. Mais quelque chose dans la voix de Virgile l’interpellait. Il devinait que cet homme ne maîtrisait qu’à peine son manque qui bouillonnait sous la surface. Il aurait voulu demander à son pote de sortir, boire un coup mais il ne parvenait pas à trouver une bonne justification.

Rory reprit, sans tenir compte des regards voisins. Il eut un long silence lorsque l’un d’eux se pinca le nez et fit remarquer à tout le monde l’évidence :

T’es pas d’New York, toi.

Quoiqu’il eu l’intention de répondre, il semblait savoir que ce serait contreproductif. Rory leva la main en l’air adressant un regard signifiant “Bravo” à celui qui avait posé la question.

Wouah ! T’es un génie. Tu l’as deviné à mon accent, à la mention du haggis ou que je prenne du Whisky ? Il tira une clope de son paquet tout en disant cela.

Le rouquin se renfonça dans son fauteuil. Il secoua la tête et tenta une dernière question ;

T’es d’où ? D’Europe ?

Rory haussa les épaules en hochant la tête. Il tourna la tête vers Virgile. Ce type avait atteint les limites de sa patience. L'expatrié avait un sentiment d’urgence inexplicable. Un sentiment désagréable. Il alluma sa clope et tendit son paquet à Virgile, le secouant sous son nez pour qu'il se serve.

Bon ? Allez ! On s’amuse ou bien ? Lui demanda-t-il une tape sur l’épaule.


camo©015

......................................................................................................................................................

I CAN'T CONTROL
MY OWN ACTION
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 195
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   21/12/2017, 22:42

Virgile releva vivement la tête à la remarque de Rory. De Haggis ? Virgile se désigna de la main :

- J'ai l'air de connaître ce truc ?


C'est quoi, une autre drogue ? Hum non, sinon Rory ne dirait pas que ça manquait, son truc à lui c'est l'alcool. Ah bah c'est peut être ça alors ? Boh, s'il lui disait pas ce que c'était, il n'allait pas chercher. Sûrement que demain il aura oublié. Finalement, on évoqua à voix haute que Roryne venait pas de New York. Hum, comme plus de la moitié des gens qui y vivent …. Faut pas être un génie pour le savoir et tomber sur quelqu'un ne venant pas d'ici. Assistant au petit échange, à la mention des choses qui avaient fait que Tony ait proposé que Rory venait d'ailleurs, Virgile se dit que ça faisait bien Jean-Michel Cliché tout ça. En même temps …. On s'en fout. Pendant que dans la pièce on mettait une musique d'ambiance, ambiance tamisée posée, Virgile se servit un truc à boire, laissant son regard se balader entre son meilleur ami et son nouveau pote de la soirée. Qui semblait être ennuyé par ses questions. A la dernière question de Tony, Virgile lâcha un soupir blasé avant de déclarer :

- Il vient d'la chambre à ta mère, si elle sent le whisky t'étonne pas.


P'tit ricanement de quelques uns avant que Virgile ne soupire encore. Qu'est ce qu'on s'en branle d'ou Rory venait, sérieux. Qu'il vienne d'Europe, d'Asie, de Pluton, au final il était la, avec eux dans cet appart crado qui sentait la clope froide au papier peint jauni sur les coins par les années. C'est volontiers qu'il récupéra une clope que lui proposait Rory. S'amuser, ouais ! De toute façon, plus loin, y'en a qui avaient pas attendu de recevoir un quelconque coup d'envoi pour commencer à s'éclater. Littéralement. Posé sur le canap' Virgile avait tourné la tête vers Tony.

- Alors t'a quoi ?


- De quoi s'amuser. Et ton pote, il en veut aussi ?


Avait demandé Anthony en regardant Rory. Virgile avait lancé un regard vers ce dernier également, allumant sa clope. C'était le plan, que Rory teste ça. Mais allait-il pour autant sauter le pas ? Virgile ne le forcera pas. Le gars était assez grand pour choisir de lui même quoi faire de sa vie.

- On verra s'il est toujours motivé après en avoir vu quelques un foncdé. Mais moi j'suis chaud, aboule.

S'assurant au passage que Rory, Tony – quand même ! - et lui même aient un verre rempli devant eux, son pote sorti finalement quelques petits sachets, mais n'en relâcha un que lorsque de son coté, Virgile avait sorti du fric pour payer ça. Un peu de poudreuse pour commencer la soirée, parfait ! Du coup, il descendit du canapé pour se poser par terre face à la table basse, et avec des gestes précis commença à se préparer une ligne. Tony s'était un peu avancé sur son fauteuil pour regarder Rory :

- Si t'a pas envie de passer par la case poudre ou piqûre, j'ai de quoi fumer si ça peut t'intéresser.


- Ouais, c'est cool ça aussi.


Fit tranquillement le blond, appliqué à sa tâche pendant que quelques acheteurs et futurs consommateurs venaient auprès de Tony.

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 144
● Date de naissance : 10/10/1984
● Age : 33
● Originaire de : Ecosse
● A NY Depuis : Fin Juillet 2016
● Emploi/Etudes : Commissaire-priseur à la Galerie Wilde
● Theme Musical : Run, I'm A Natural Disaster.
● Avatar : James Mcavoy
● DC : Aucun.


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   22/12/2017, 16:46




Casse-toi ducon !
Virgile Dickinson & Rory O'Shea


Right action, right words.
Comme il l’espérait la soirée s’annonçait de mieux en mieux. Cette faculté, de s’introduire dans les soirées, à peu près chez n’importe qui, était une de ses principales qualités. Le jeune homme était là pour s’amuser, mais au lieu de juste rire, il eut plutôt un moyen d’en apprendre plus sur la vie des drogués. Rory ne s’attarda pas sur la façon de faire et à taper la discute avec le rouquin. Il le remercia vaguement d’un grognement avant de fixer Virgile. Observer la table lui permit d’explorer mentalement toutes les pistes, les possibilités. Il s’agissait de ne pas se louper. Il était au plus bas et il touchait effectivement le fond, alors il s’agissait de ne pas se louper. Il n’y aurait pas de bouquet final en grande fanfare, mais plutôt un petit épilogue dont tout le monde se foutrait. Même Luke, le seul qui semblait à peine prêter attention à l’alcoolique. Il ne manquait plus à se lancer, à actionner la manivelle de la cocaïne. Et selon ce qu’il appréhendait, il échafauderaient un plan d’action. Dans tous les cas personnes ne semblaient vouloir le forcer et ça c’était apaisant.

Noyé dans ses réflexions, Rory laissa Virgile s’assoir devant la table. O’Shea prit une bonne bouffée de sa clope pour lui revigorer les sinus. Tel un long trajet, il ne put s’empêcher de penser que ce qu’il était en train d’entreprendre était un peu risqué. Etait-ce pour toutes ces montées d'adrénaline qu’il s’obstinait à tant vouloir découvrir le fond du trou ? Cette nuit, il pourrait la mener comme il l’entendait. Heureusement il avait une assurance vie et il comptait bien s’en servir. Rory fronça les sourcils;

Oh ! Je suis pas une tafiole ! Bien sûr que j’en prends !

Se reprenant en haussant les sourcils il posa une main sur l’épaule de Virgile puis il ricana :

J’dis pas ça pour toi, hein. Tu m’comprends.

Il se mit à côté de virgile et se noya dans ses propres explications :

Enfin t’vois. Je m’en branle des gays. J’ai déjà couché avec des mecs, c’est une expression, t’vois ? Hm ? Il agita les doigts en l’air pour dire au rouquin de ramener une petite ligne. C’est pas méchant quoi, juste… enfin c’est bon je l’ai dit tu vas pas me chier une pendule à treize coups !  

Il faisait les questions et les réponses. Une fois que la ligne fut prête, il sortit son portefeuille prêt à payer sa tournée. Il se pencha vers la ligne, regarda ses nouveaux amis pour être sûr de ce qu’il faisait, puis appuyant sur sa narine il inspira profondément. Rory renversa la tête en arrière en se pinçant plusieurs fois le nez pour retirer la poudreuse.


camo©015

......................................................................................................................................................

I CAN'T CONTROL
MY OWN ACTION
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 195
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   29/12/2017, 17:03

Ouais, pour sûr, Virgile avait entendu ce à quoi Rory se comparait, ou ne se comparait pas, mais n'avait pas plus réagi que ça. C'est sa main posée sur son épaule qui lui sorti le nez de sa préparation ( en attendant de l'avoir réellement dedans ). Il tourna la tête vers lui, comprenant un peu ce qu'il voulait dire.

- Ah.


Ouais. Ah. Tout ce qu'il avait à dire la dessus. Les yeux posés sur Rory, il le vit se poser à coté de lui et l'écouta se lancer dans un monologue ou plus il parlait plus un sourcil de Virgile se fronçait, plus l'autre se levait. Ah ouais, il avait aussi couché avec des mecs ? Ok, cool pour toi mec, mais pourquoi il lui en parlait ? Ah oui, pour lui faire savoir vraiment que non, il n'avait rien contre les gays. Mais le pauvre gars se perdait dans ses explications, ça en devenait chelou son truc.

- Ouais c'est bon j'ai compris t'inquiète : t'a dis ça comme ça, t'a rien contre les dep, j'ai bien entendu.


Il était toxico, pas sourd. Fin bon, malgré tout ça resta un peu marrant. Surprenant parce que Virgile était attablé à sa petite ligne sans rien demander à personne et Rory s'était emballé tout seul. Alors il le vit sortir son portefeuille, puis, se pencher vers la ligne préparée par les soins du toxico de service. Il le regarda faire. Sans rien d'autre. Virgile n'encouragea pas Rory à prendre de la cocaïne, ni n'essaya de lui faire faire marche arrière. C'était une décision lourde de sens, dont peu des personnes ici présentes en avaient conscience au moment de la prendre. Virgile était totalement conscient pour sa part. Il savait tout ce qui l'attendait en plongeant. Ou du moins à peu près. On ne peut pas connaître l'enfer qui nous attends avant d'avoir commencé. Et c'est ainsi qu'il vit Rory faire son choix, et le vit sniffer sa ligne. Le blond resta silencieux alors qu'autour de lui toutes les personnes s'amusaient, bougeaient, vivaient, qu'Anthony faisait son petit commerce. Virgile laissa à Rory le temps de relever la tête, de prendre conscience de ce qu'il ressentait avant de lui demander :

- Alors, comment tu te sens ?


Mieux ? Comme une grosse merde ?


......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 144
● Date de naissance : 10/10/1984
● Age : 33
● Originaire de : Ecosse
● A NY Depuis : Fin Juillet 2016
● Emploi/Etudes : Commissaire-priseur à la Galerie Wilde
● Theme Musical : Run, I'm A Natural Disaster.
● Avatar : James Mcavoy
● DC : Aucun.


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   29/12/2017, 18:28




Casse-toi ducon !
Virgile Dickinson & Rory O'Shea


Right action, right words.
La tête dirigée vers le plafond, Rory ouvrit les yeux et les lèvres, puis durant quelques secondes, le monde s’arrêta. Il n’y eut plus aucun bruit, plus personnes, plus d’odeurs ni de couleurs. Juste lui, au milieu d’un océan paisible. Pendant une fraction de secondes, il n’eut plus mal, plus de craintes. Aucune peur, aucune joie, aucun sentiments. Le barbu resta, les yeux rivés sur le plafond blanc où quelques moisissures s’étaient fabriquées une maison dans les coins.
Lentement il baissa la tête avant d’afficher un petit sourire. Il avait creusé. Plus bas, toujours plus bas. Lui qui pensait avoir atteint le fond, il creusait encore. Ses yeux se détournèrent et il les posa sur le visage de Virgile. Ce type faisait ça depuis quoi,... Un ? Deux ou trois ans ? Et il avait l’air si… si quoi déjà ? Les pensées de Rory s’embrouillaient, s’entrechoquaient dans un explosion de mots, presque palpables. Il se sentait capable de régler les problèmes du monde, de régler le conflit israélo/palestinien, de guérir le cancer et le SIDA en une seule nuit. Il se sentait invincible.
Ses yeux roulaient de droite à gauche comme un match de ping pong. Tout lui semblaient soudainement si interessant et l’alcool une simple mise en bouche. Il aurait pu entendre la respiration d’une mouche, le courant d’air d’un atome. Tous ses sens étaient en alertes. Ses poils s'hérissèrent dans un frisson presqu orgasmique. Il agrippa soudainement le bras de Virgile et il tourna un visage blême mais un large sourire, dévoilant ses canines :

Putain… C’est d’la boooooooommmmbeee.

Son coeur battait la chamade, il agitait les doigts comme un dément, sur le bras du blondinet. En temps normal il aurait pensé qu’il allait faire une crise cardiaque mais cette fois, Rory se mit à rire en se pinçant le nez.

J’en re veux !

Il n’avait jamais été aussi bien. Et plus jamais ô grand jamais il n’allait retomber dans son état de déprime habituel. Plus jamais il ne resdencendrait de ce nuage idyllique.

Encore ! Encore !!


camo©015

......................................................................................................................................................

I CAN'T CONTROL
MY OWN ACTION
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 195
● Date de naissance : 14/02/1990
● Age : 28
● Originaire de : Phoenix ( Arizona )
● A NY Depuis : Juillet 2007
● Emploi/Etudes : Barman
● Theme Musical : I don't like the drugs (but the drugs like me)
● Avatar : Tom Felton
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   29/12/2017, 18:43

Les yeux braqués sur Rory, Virgile le regardait subir les premiers effets. Pour en être un habitué, il savait ce que ça faisait de l'intérieur. Enfin avec le temps, ça faisait de moins en moins d'effets, il lui en fallait plus, peu à peu. Ça restait encore autre chose de voir quelqu'un le vivre pour la première fois. C'était toujours un peu la même chose. Quoique des fois il y en avaient qui flippaient leur race, ou qui se mettaient à pleurer. Ça dépendait un peu des gens. Rory lui, semblait bien planer ! Virgile jeta un bref regard à la main qui attrapa son bras, avant de découvrir un sourire chelou sur le visage de son nouveau pote. Et afficher à son tour un sourire, un sourire en coin.

- Ouais ça en a l'air.


Il étouffa une légère exclamation de douleur à sentir les doigts de Rory se resserrer davantage sur son bras mais passa outre. Puisque Rory en réclamait encore, et dirait-on la, dans la seconde. Enfin c'est ce que Virgile comprit.

- Hey minute, laisse-toi d'abord le temps de profiter !


Puis ce serait con qu'il nous fasse une overdose à la Pulp Fiction …. La aussi pour en avoir vécu, c'est carrément pas drôle. Quand on y survit. Il releva son autre main pour la poser sur celle de Rory, qui lui tenait fermement le bras, dans une tentative de le faire lâcher prise.

- A la place t'a qu'à boire un coup. Tu verra c'est encore plus cool.


Toujours posé par terre, il déplaça le verre de Rory en sa direction. Cela fait, il prit le sien pour le vider cul sec, grimaçant légèrement alors que la liquide lui brûlait agréablement la gorge. Puis il fit signe à Tony de lui en redonner. Pour lui cette fois. C'est pas ça, mais lui aussi avait besoin d'en prendre. Donc quand il l'ouvrit et déposa de la poudre sur la table, il ajouta à l'adresse de Rory :

- Et ça c'est ma dose au cas ou.


Pas qu'il la lui pique sous le nez. Littéralement.

......................................................................................................................................................

Virgile Dickinson
There's a hole in our soul that we fill with dope. And we're feelin' fine
Friends and FoesLifeBackstory


   
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Casse-toi ducon ! [ Rory ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Casse-toi ducon ! [ Rory ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Streets :: Rue-
Sauter vers: