AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Trouble in Paradise [James]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
● Nombre de messages : 1180
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 38
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur de la Wilde Gallery
● Theme Musical : Hot Blooded
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Trouble in Paradise [James]   8/12/2018, 16:04

Trouble in paradise
No relationship is all sunshine, but two perple can share one umbrella and survive the storm together.
James ✧ Castiel

Cela faisait à présent plus d'un an et demi que Castiel avait fait la rencontre de James. A peu près ce même laps de temps qu'ils se fréquentaient, et environ un an que leur relation était passée officiellement sérieuse. C'est à dire, ou ils sont réellement fidèles l'un à l'autre. Enfin, Cas étant fidèle à James. Pas que l'inverse n'était pas vrai, mais n'avait pas besoin d'être précisé. Un an ou petit à petit, chacun se fit une place dans l'univers de l'autre. Parmi la famille et les amis de leur moitié. Un an à apprendre à se connaître davantage, à se rapprocher encore plus, doucement, un an ou doucement aussi, les sentiments qui naissaient en Castiel s'étaient eux aussi doucement développés, grandi. Mais pour le moment, il n'avait jamais fait part à James de ce dernier point. Pas clairement en tout cas. Un an ou à aucun moment, il ne regrettait son choix, ou il était sincèrement heureux d'avoir un jour croisé la route du psychiatre.

Mais un an de relation, sans le moindre souci ? C'est impensable. Surtout quand l'un des deux est le père de la famille Wilde. Ce sont des petites choses de la vie quotidienne que chaque couple un jour rencontre, à un moment ou un autre. Des tensions dû au travail, des enfants, de la vie … C'est tout à fait normal.

Ça l'est moins lorsqu'un jour, James fit la rencontre de la mère d'un de ses enfants. Elise, la mère de Dorian. Castiel l'avait prévenu, cette femme était du genre casse couille, allemande hautaine qui savait ce qu'elle voulait et prête à écraser les autres pour ça. Mettez cette phrase et vous avez aussi une bonne description de leur fils tiens. Enfin, chose que Castiel avait aussi complètement zappé, c'était que, même si elle faisait des efforts pour son fils, Elise a longtemps été homophobe. Alors, quand pendant cette brève rencontre, dû au hasard, il y eu un petit mot de travers, une petite allusion, plus le fait qu'entre Castiel et Elise, ça n'a pas longtemps été la joie... ça suffit à faire péter entre les adultes. Ce fut Dorian, qui les sépara tous, poussant une gueulante, les foutant tous à la porte de chez lui.

C'était à double sens cependant. Parce que James avait un colocataire. Pas un type méchant hein, mais le genre qui avait gonflé Cas dès les premiers instants. Pourquoi ? Bah parce que le mec était trop proche de SON mec à lui. Un jour, Castiel ne s'était pas fait chier pour remettre les pendules à l'heure de son ami, mais visiblement, le ton n'avait pas plu à James, qui prit sa défense. Depuis, même si Castiel ne voulait pas  leur gâcher leur amitié, il essayait de ne pas trop le voir, ne voulant malgré tout pas emmerder James. Mais ça l'énervait …

Enfin voilà, c'était des petits exemples, des plus forts on va dire, de ce qui s'était passé de négatif durant l'année écoulée. Parce que dernièrement, un truc qui commençait doucement à lui courir sur le haricot, c'était le boulot de James. Alors, oui, il savait que son travail comptait pour lui, que des fois il ne pouvait pas se libérer ou qu'il puisse y avoir des urgences. Mais, depuis un petit moment, il se posait des questions. Lors d'un dîner avec quelques collègues de James, l'un d'eux avait laissé échappé que James était très apprécié au boulot par ses collègues. Pas par les patients, c'est des gosses. Ce serait glauque. Enfin, en un premier temps il se dit juste que c'était une bonne chose ! Mais petit à petit, le doute naquit en lui. James s'était mis à passer plus de temps au boulot. Il recevait des appels de ses collègues, et plus particulièrement d'un certain Tyler, dont Cas voyait souvent le nom affiché sur son portable. James lui avait dit que c'était juste le nouveau, qu'il fallait être sympa avec lui et qu'il l'avait prit sous son aile … Ouais bah pardon, des fois, en entendant au loin leur conversation téléphonique, ça rigolait bien ! Alors voilà, ça le gonflait doucement !

Ce soir par exemple, il était prévu qu'ils dînent ensemble. Mais voilà, James avait annulé au dernier moment, pour une raison floue. Blasé, il avait d'abord accusé le coup avant de traîner un peu sur son portable. Puis sur insta. Ou, il suivait l'un des collègues de James avec qui ça passait bien. Et qui vit-il sur la story de celui-ci ? Bah James ! Dans l'un de leurs bureaux, en compagnie de ce cher Tyler. Des feuilles sur la table certes, mais le regard que lançait Tyler à son compagnon sur cette photo finit par l'énerver pour de bon. Alors soit ! Laissant la maison à son aîné présent, il prit la route de l'hôpital, pour se rendre au service des enfants, et, après avoir montré patte blanche, se rendit au bureau de James, l'attendant de pied ferme.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
 
Trouble in Paradise [James]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Emergency & Services :: Hopital-
Sauter vers: