AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous
Invité
MessageSujet: Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN   Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN Empty26/10/2013, 15:00

-Ecouter Mademoiselle Sullivan, je comprends tout à fait vos soucis mais malheureusement…

-Vous n’avez pas de solution ?

Elle avait prononcé ça de manière plutôt froide, résistant à l’envie de l’insulter. Non, il ne comprenait rien justement. S’il avait compris, jamais il ne lui aurait proposé de ventre la pâtisserie ou l’appartement ou même les deux. Enervée, la métisse passa une main dans ses cheveux et ramassa son sac à main. A quoi bon rester là à écouter des solutions plus saugrenues les unes que les autres ?

-Ce n’est pas comme si mon père était mort juste devant les escaliers de votre bâtiment. Merci pour rien.

Sans une poignée de main voir même un regard, la jeune femme quitta le bureau du banquier. Bien sûr quelques minutes plus tard, elle regretta d’avoir utilisé la carte « papa tué devant chez vous lors d’un braquage » mais c’était plus fort qu’elle. Noë ne voyait plus le tunnel entre les frais d’hôpitaux, l’école privée et les dépenses ménagères, les comptes frôlaient le niveau 0. Bientôt elle serait obligée de vendre sa moto, dernier cadeau de son père.

La sonnerie de son téléphone la tira de ses rêveries, l’obligeant à s’arrêter en pleine marche au milieu de la rue.

-Allo ?

-Mademoiselle Sullivan ?

-Oui, c’est moi.

-C’est monsieur Fritz, le CPE du lycée Saint James. Naëlle ne s’est pas présentée à ses deux derniers cours de la journée.

-Pardon ?

-Je vous dis que…

-J’ai compris ! Comment elle a fait pour sécher deux cours dans une école que l’on paye aussi cher et qui se doit d’assurer la réussite de ses élèves ?!

-Ecoutez mademoiselle …

-Laissez tomber ! Je m’en occupe, merci.

Un peu plus énervée, elle rangea son téléphone dans son sac. Le chemin jusqu’à la maison sembla durer une éternité. Citizen Cope à fond dans l’habitacle, la jeune pâtissière tentait d’oublier le temps d’un instant que la vie qu’elle s’efforçait de construire ne tenait qu’à un fil. A son arrivée au numéro 17, la jeune femme qui l’aidait dans la gestion de la pâtisserie lui annonça sa démission. Enceinte, Méli comptait déménager en banlieue avec son mari. Tant bien que mal, Noëlia parvint à afficher un sourire joyeux même si la jalousie lui tenaillait le creux de l’estomac.

Elle aussi elle aurait voulu construire sa vie, à elle, ne pas s’inquiéter pour son frère et sa soeur et au lieu de ça, son esprit carburait sur le fait qu’il lui faudrait trouver un remplaçant à Méli, engueuler sa soeur pour les cours manqués et demander à Natéo de lui rendre l’argent qui avait mystérieusement disparu de son porte-feuille.

-Tu t’en sortiras ? demanda Méli

-Oui, oui bien sûr, ne t’en fais pas et puis tu n’es pas encore partie.

-Non, je ne partirais pas tant que tu n’auras pas mon remplaçant.

« Trop aimable à toi », pensa la métisse. Mais depuis quand était devenue si sarcastique et méchante. Elle aurait du être contente bordel !

-Bon, je suppose qu’on peut fermer pour aujourd’hui ? Lizziz Sanmento est venue récupérer son gâteau d’anniversaire, elle le trouvait magnifique.

-Cool ! Tu peux y aller, je vais m’occuper de ranger.

Après les quelques banalités échangées, Lily se retrouva seule. Elle rangea la boutique pendant prêt d’une, prenant presque plaisir à frotter les tâches de café sur les tables, puis, une fois le tout terminé, elle pris la petite porte qui donnait sur les escaliers menant à l’appartement. Sans grande surprise, ce dernier était vide mais peu lui importait. Elle se débarrassa de son sac et de sa veste et se dirigea vers sa chambre pour se déshabiller. Pendant de longues minutes, la fille ainée des Sullivan se prélassa sous l’eau chaude de la douche avant de se décider à la quitter.

A 18H45, le cliquetis des clefs dans la porte lui appris que sa cadette était de retour. Dans la cuisine, Noë ne se retourna pas, occupée à préparer un crumble. Quand les pas de se soeur se rapprochèrent, la jeune femme porta son verre de vin à ses lèvres.

-Tu déposes ton téléphone sur le comptoir et tu en fais de même avec ton ordinateur. J’ai eu une dure journée alors je me moque de tes explications. Je t’appèlerai pour manger. dit-elle sans se retourner.


Dernière édition par Noëlia Lily Sullivan le 4/11/2013, 14:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN   Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN Empty26/10/2013, 16:05

Naëlle avait fini par prendre le chemin du retour. Elle avait essayé de faire en sorte de rentrer à la maison, comme si elle avait assisté à tous ses cours. Même si elle savait pertinemment que c’était totalement inutile. Complétement puéril. La lycéenne savait que son ainée avait reçu un appel de l’école pour lui apprendre son méfait.

Après s’être arrêtée à la boite à la lettre afin de voir si le courrier avait été ramassé, elle gravit les escaliers menant à l’appartement. La jeune femme ne prit aucune précaution, par rapport aux bruits. Elle retira son blazer et l’accrocha aux porte-manteaux, avant de rejoindre son ainée.

- Non, répondit tout simplement et calmement la benjamine.

Elle laissa tomber son sac à dos près du comptoir de la cuisine et s’installa sur l’une des chaises.

- Ce n’est pas parce que tu as passé une dure journée que tu dois passer tes nerfs, sur moi !
Répliqua-t-elle en regardant les enveloppes qu’elle avait remonté.

Ce n’était pas parce qu’elle voulait avoir le dernier mot, Naëlle préférait mettre les choses à plat de suite, pour éviter de se monter tout un film parce qu’elle ne comprenait pas.

- Tu peux réduire mon temps internet si cela te chante mais, pas me priver d’ordinateur. Tu sais autant que moi que j’en ai besoin pour faire mes devoirs. Quant au téléphone, tu sais bien que je m’en sers comme réveil matin et que demain je dois me lever pour aller bosser à au supermarché. Sans oublier que je dois l’avoir sous la main, si on a besoin de moi pour un baby-sitting. J’aurais l’air de quoi si je ne réponds pas ? D’une fille qui ne respecte pas sa parole et d’une « je m’en foutiste ».


La benjamine poussa le courrier qu’elle avait fini de trier vers sa sœur. Il y avait le tas qui concernait la pâtisserie, celui destinée à Noëlia, un tas pour Natéo et le sien. Elle se leva pour mettre les publicités à la poubelle.

- Tu aurais peut-être préféré que recevoir un appel du commissariat, t’annonçant qu’on m’avait arrêtée pour vol à l’étalage ? Finit-elle par demander à son ainée.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN   Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN Empty26/10/2013, 17:14

Et en plus elle voulait faire la maligne ? Lâchant un soupire, la métisse laissa sa petite soeur tenter de se justifier. Quand elle eut finit, elle s’essuya les mains et se retourna.

-Si je voulais passer mes nerfs sur toi, je te demanderai de t’asseoir et je te sermonnerai, là j’ai dis que je ne voulais pas entendre tes justifications. Je te réveillerais demain matin, ne t’en fais pas.
Tu auras ton téléphone pour aller en cours plus trente minutes à la maison. Le reste du temps, je l’aurai. L’ordinateur tu l’auras quand tu voudras travailler et je devrais être là. Et pour ta question, j’aurai préféré ne pas recevoir d’appel du tout. C’est pas croyable tu as tord et tu tentes quand même de discuter. Donc pour la dernière fois, ton téléphone et ton ordinateur.


Non vraiment, ce n’était pas le moment pour une rébellion. Si elle devait gérer les crises d’ado des deux derniers, il ne lui restait plus qu’à demander une chambre près de celle de sa mère.

"Ah ah, très drôle" pensa-t-elle. Tristement drôle même.

-Ne m’oblige pas à me répéter Naëlle. Tu as voulu jouer à la grande, très bien mais assumes et ne te rends pas plus stupide que tu ne l’es en tentant de faire valoir des droits.

Considérant que la conversation était close, Noë s’empara du courrier à son nom. Une lettre de l’hôpital où résidait sa mère lui rappelai qu’elle avait toujours une mensualité en retard. Elle était tellement dépitée qu’elle ne fit pas attention à la seconde lettre à son nom. Dommage cette dernière lui apprenait qu’elle avait été choisi pour la finale du concours de pâtisserie de la région.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN   Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN Empty26/10/2013, 21:53

Elle savait parfaitement qu’elle n’aurait pas dû sécher ses dernières heures de cours, comme elle avait su que sa tutrice légale allait recevoir un appel de son lycée. Naëlle avait conscience qu’elle aurait droit à un sermon et une punition pour avoir agi de la sorte. Pourtant, elle ne s’était pas attendue à cette réaction de la part de son ainée, et encore au fait qu’elle n’essaie pas de savoir la raison qui l’y avait poussé à quitter le lycée en catimini.

Bien sûr, qu’elle comprenait ses revendications mais ce n’était pas pour autant qu’elle était prête y consentir.

- Non, je ne te donnerai pas mon téléphone ni mon ordinateur ! Réitéra Naëlle.

La réaction de l’adolescente l’étonnait également. D’ordinaire, elle se serait pliée aux exigences de la femme de la maison. Pas cette fois. Et Naëlle commençait à s’énerver petit à petit, de son côté.

Elle finit par se lever et à prendre son sac à dos. Arrivée dans la porte de sa chambre, elle lâcha à sa sœur :

- De toute façon, tu n’es pas ma mère Noëlia ! Souviens t’en !
Et la porte claqua.

La lycéenne lâcha son sac d’école et se laissa tomber sur son lit. Alors qu’elle attrapait la peluche qui l’avait consolée de tous ses chagrins, elle sentit les larmes se coulaient le long de ses joues. Elle n’était pas en train de jouer les petites filles pourries-gâtées, parce qu’elle en était loin même si les siennes avaient toujours fait en sorte à ce qu’elle ne manque de rien. Non, elle pleurait à cause des dernières paroles qu’elle avait prononcées à l’intention de Noëlia. C’était petit et mesquin. Deux traits de caractère qui ne lui ressemblaient pas.

Elle attendit d’être calmée avant de sortir de sa chambre. Du moins de sécher un peur ses larmes, et stopper ses sanglots parce qu’elle aurait beaucoup de mal à parler avec. Puis au moment de quitter son abri, elle hésita longuement entre prendre ou laisser son monsieur pingu. Au d’un moment, elle finit par sortir de sa chambre et sans protection.

- Noëlia, je m’excuse ! Je suis allée beaucoup trop loin dans mes paroles, je ne le pense pas !
Dit-elle quand elle eut déniché cette dernière.

Cela dit par mesure de précaution, Naë ne s’approcha pas trop. Elle ne voulait pas s’en prendre une, même si elle le méritait amplement. Cependant, elle ne se laissa pas démonter en reprenant la parole sans laisser à Noë de parler.

- Je ne m’excuserai pas pour avoir sécher des cours,
l’avertit-elle. Tu sais très bien que ce n’est pas mon genre et en plus, c’est la première fois que je le fais. Noë, même avec les cours de soutiens dans ses matières, les notes ne suivent pas. Même tout le travail qu’on fait ensemble, les révisions que tu me fais faire. Rien.

Et encore, elle ne lui dit pas qu’elle n’entravait que dalle quand ses professeurs parlait des théorèmes, d’algorithme et tous les autres trucs qui avaient un attrait avec les matières où elle péchait.

- Noëlia, je ne l’aime pas cette école ! Finit-elle par avouer. Tu ne trouves pas ridicules que je sois obligées de porter ça – dit-elle en désignant son uniforme – pour apprendre le français, la littérature, l’histoire ? Oui, oui j’en viens aux faits. Tu trouves ça normal que les professeurs s’occupent plus des élèves fortunés ? Laissant de côté les autres ? Ah oui, je crois aussi que tu devrais appeler la comptabilité, ça fait deux fois qu’on me demande quand tu comptes payer les frais de scolarité. Quand je leur ai dit que tu l’avais fait, on m’a dit que c’était des chèques en bois.  

Certes, elle n’arrangeait pas ses affaires en disant des choses pareilles. Ce n’était pas une excuse valable pour ne pas assister à un cour. Et elle le savait.

- Si ça peut te rassurer, je ne suis pas allée faire de bêtises. Je me suis rendue au Zoo, j’avais besoin d’aller voir les pingouins, comme quand j’étais petite.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN   Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN Empty27/10/2013, 01:18

Non elle n’était pas sa mère. Elle ne serait même jamais à sa hauteur. Ça on avait pas besoin qu’on le lui rappelle. Pourtant quand les mots sortirent de la bouche de Naëlle, elle eut mal. La porte claqua en même temps qu’elle jetait sa préparation sous l’eau. Elle ne voulait plus cuisiner, elle ne voulait plus faire semblant. Ce qu’elle voulait c’était que sa mère revienne et qu’elle prenne tout en main, lui disant que oui, tout irait bien, qu’ils ne perdraient rien. En huit petite année, la métisse avait le sentiment d’en avoir pris trente de plus et là, elle commençait à baisser les bras.

Lorsque sa petite soeur revint à sa rencontre pour donner ses explications, Noëlia n’écouta qu’à demi-mot. C’était peut être puéril, idiot mais seul les paroles prononcées plutôt comptaient. Mais merde ! C’était quoi leur soucis à la fin ? Naëlle et Natéo ne devaient penser qu’à leur petite personne et ils semblaient décidé à lui faire payer quelque chose dont elle n’était pas responsable.

-Tu sais quoi Naëlle ? Je ne suis pas maman. Je ne le saurais jamais, je l’ai compris quand Natéo a décidé de m’envoyer mes conseils en pleine figure. J’avoue que je ne pensais pas que toi tu aurais le même comportement que lui. Mais après tout, c’est vrai, je ne suis que votre soeur. Qu’est ce que je fais pour vous hein ?

Tout en parlant, elle se resservait son…Quoi ? Quatrième verre de vin ?

-Quand j’ai vu que maman n’allait pas bien, j’aurai sans doute du demander votre placement au lieu de tenter d’être là pour vous. A quoi bon vouloir garder le peu de famille qu’il reste, hein ?

Elle n’était pas bourrée, juste délicieusement bien. L’alcool l’aidait à dire toutes ses craintes, celle qu’elle taisait et qui faisait qu’elle pleurait la nuit.

-Mais tu as raison, je ne suis pas elle. Alors je ne vais pas régler cette histoire comme elle l’aurait fait. Soit tu acceptes ta punition et auquel cas, je suis là pour toi. Soit tu suis les traces de ton ainé et par conséquent, tu t’habitueras à régler tes soucis.

Avec un petit sourire triste elle but le verre d’une traite.

-Je ne suis pas maman, mais je ne mérite pas l’attitude de Natéo ni celle que tu as eu ce soir envers moi. Sur ce, je te laisse réfléchir. Bonne soirée.

Sur ces derniers mots, elle quitta la pièce pour rejoindre sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN   Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN Empty27/10/2013, 14:54

Pour le coup, Naëlle en resta comme deux ronds de flans. Ses excuses et son explication étaient entrées dans les oreilles d’une sourde. Elle avait  même été jusqu’à lui dire qu’elle n’était pas fière de son comportement, certes maladroitement mais elle l’avait fait. La benjamine avait plus ou moins avoué qui lui manquait quelque chose, comme un peu de temps avec sa sœur en dehors des révisions ou de la boutique.

Loin de se douter des problèmes financiers que son ainée rencontraient, une des raisons qui la poussait à faire des heures supplémentaires et le fait, qu’elle demandait à ses benjamins à l’aider à la pâtisserie au lieu d’embaucher des extras. Autant dire que l’accusation de l’établissement privé au sujet de ses frais d’inscription lui était passée au-dessus de la tête. Pas dans le sens où elle ne savait pas ce qu’était un chèque en bois, mais dans le sens que l’école avait dû faire une erreur et qu’elle rejetait sa faute sur sa sœur pour se couvrir.

Alors que sa frangine était en train de quitter la pièce pour aller se cacher dans sa chambre.

- Je rêve ou t’es en train de me faire du chantage ? Demanda-t-elle.

Depuis quand elle agissait de la sorte ? Ce n’était pas dans le tempérament de sa frangine de se laisser aller de la sorte, mais peut être que c’était dû à l’alcool qu’elle venait d’ingurgiter.

- C’est facile de me dire ça, « je ne vais pas régler cette histoire comme elle l’aurait fait ». Je ne sais pas comment elle aurait réglé la dispute que nous avons actuellement, avoua la petite dernière. Je ne me souviens même plus quel genre de maman était la nôtre ? Ce que je vois ou me rappelle c’est de la loque qu’elle est devenue, de cette femme shootée au médoc avachie dans le divan. Cette même femme qui me disait « demande à ta sœur ! Je suis trop fatiguée» quand j’avais besoin d’elle.

Elle n’en dit pas plus parce qu’elle ignorait si Noëlia avait entendu ses dires ou non. Même si ce n’était pas le cas, celle-ci devait probablement en avoir conscience, malgré le fait qu’elles n’en aient jamais parlé ensemble. Il y avait fort à parier que même Natéo le savait au fond de lui.

La lycéenne alla dans le salon, alluma la télévision parce que pour le coup elle n’avait pas envie de faire ses devoirs pour être tranquille durant le weekend, l’appétit n’était pas là. Elle s’allongea dans la position du fœtus, la tête sur un cousin. Elle était tombée sur une énième rediffusion de Friends. Si sa sœur voulait réellement la punir, elle n’avait qu’à se servir toute seule et récupérer les appareils réclamés.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN   Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN Empty27/10/2013, 20:41


Couchée sur son lit, la métisse tentait de ne pas trop réfléchir même si clairement, elle avait du mal. Pendant quelques secondes Noëlia avait pensé à prendre sa guitare et à jouer un morceau. Mais depuis qu’elle avait du vendre son synthétiseur pour payer l’une des traites de la maison, la musique et ses mélodies avaient un goût amer. Au final, il ne restait que la pâtisserie et elle aurait pu descendre cuisiner mais les chèques en bois mentionné par sa petite soeur représentait un nouveau défi. Parce que oui, malgré sa dispute avec Naëlle, la jeune femme ne comptait pas laisser sa cadette se taper la honte et dès lundi, elle irait au service comptabilité, expliquant que sa banque avait fait une erreur et que d’ailleurs, c’était une honte.

A moitié consciente, Lily se lova dans son lit, se remémorant Hawaï et leur vie d’avant. Il aurait pu être heureux si seulement cet homme n’était pas passé par là. Est ce qu’il pensait à son père, voyait-il dans ses rêves celui dont il avait ôté la vie ? Il n’y avait pas une journée où Noëlia ne pensait pas à ce meurtrier. C’était triste parce que lui ne devait certainement pas penser à la famille qu’il avait détruite.
Sans qu’elle ne puisse rien y faire, ses yeux s’emplirent de larmes. La semaine avait été dure et cette journée encore plus, elle avait besoin d’ouvrir les vannes, de se laisser aller même si c’était dans l’obscurité de sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN   Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN Empty28/10/2013, 00:22

Au bout d’une dizaine de minute, Naé n’en put plus de rester avachie sur le divan comme elle l’était. D’autant plus, qu’elle n’arrivait pas regarder les imagines qui défilaient devant elle. C’était comme s’il y avait trop de lumière d’un coup dans la pièce, et que ça lui faisait mal aux yeux.

Elle alla dans la cuisine pour faire quelque chose à manger. Noé avait escampé ce qu’elle était en train de préparer et il fallait que le repas soit près pour quand Natéo reviendrait à la maison. Enfin, en même temps s’il était assez grand pour emmener des femmes au resto, il pouvait se servir de ses deux mains pour se faire un sandwich. Avant de s’atteler à cette tache Naé prit son téléphone et passa un coup de fil.

- Hallo !? répondit un homme à l’autre bout du fil.
- Mr Jones, c’est Naëlle Sullivan ! dit-elle à son patron.
- Bonsoir Naëlle, tu as besoin de quelque chose ? S’enquit-il parce qu’elle n’était pas du genre à l’appeler pour oui ou un non.
- En fait, je suis consignée à la maison pour une durée indéterminée, je voulais vous prévenir à temps pour que vous puissiez vous arranger avec Joshua pour qu’il vienne travailler à ma place.

Son employeur lui posa des questions sur les raisons de sa punition, Naëlle lui expliqua le pourquoi du comment sans rien cacher. Il connaissait sa famille depuis des années et ils savaient pertinemment que l’ainée n’agirait pas de la sorte si ce n’était pas pour le bien de la plus jeune. En revanche, elle se gardait les baby-sittings sous le coude parce que ce n’était pas comme si elle avait tous les soirs.

Ensuite, elle mit dans un carton ce qu’elle allait à sa frangine. En fait, Naëlle était en train de se punir encore bien plus que ne l’aurait fait Noëlia. Dans ledit carton, il y avait : son monsieur pingu, son ordi, son lecteur MP3, sa cagnotte comme ça elle ne pourrait pas piocher dedans jusqu’à ce qu’elle la lui rende et son téléphone portable. Elle lui annoncerait également qu’elle avait téléphoné à son patron pour s’arranger avec lui.

Elle emporta son butin dans la cuisine et se mit à confectionner de quoi manger pour elle et Noëlia. Ce n’était pas grand-chose mais ça serait mieux que rien. Du pain, des feuilles de salades, quelques rondelles de tomates, du thon et de la mayonnaise. Des sandwiches. Elle en prépara deux autres pour son frangin, juste pour le cas où.

Naëlle emballa le tout pour déposer le repas de son frangin dans le frigo et en sortir deux bouteilles d’eau. Elle mit le reste dans son carton avant de s’en saisir et d’aller dans la chambre de sa sœur. Elle toqua à sa porte et attendit qu’elle l’autorise à entrer. Même s’il faut bien admettre qu’elle n’en avait pas eu l’intention au départ.

- Noé, je t’ai apporté de quoi manger ! Annonça-t-elle en s’asseyant sur le bord du lit. Un sandwich, thon/mayonnaise, salade et tomates. J’ai même pensé à la bouteille d’eau. Elle lui donne le repas. Tiens, il y a mon ordi, mon téléphone, mon baladeur, ma cagnotte et ma peluche. Elle poussa le contenant vers Noëlia. Et pour demain, tu n’as plus besoin de me lever, sauf si tu veux que je vienne bosser à la boutique avec toi.

Naé ouvrit sa bouteille d’eau et en but quelques gorgées. Elle venait de se rendre compte qu’elle avait la gorge sèche. Elle reprit la parole alors qu’elle rebouchait sa boisson.

- J’ai téléphoné à Mr Jones pour lui dire que j’étais consignée, je lui ai tout expliqué et il m’a dit que tu avais eu raison. Que grâce à toi, je deviendrai quelqu’un de bien.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN   Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN Empty29/10/2013, 20:10

Noëlia ne s'était pas attendu à ce que sa petite soeur se présente dans sa chambre avec leur repas et les affaires qu'elle lui avait demandé voir plus. Sa colère s'évanouit aussitôt et elle tapota la place à côté d'elle pour que sa cadette s'y installe. En découvrant le contenue de la boite, la métisse ne put que sourire.

-Tiens reprends le, dit-elle en lui tendant sa peluche qui faisait plus office de doudou qu'autre chose. Je suis pas une tortionnaire non plus.

Elle fit de même avec le mp3 et la gagnotte.

-Ce que je veux que tu comprennes c'est que même si tu as un soucis, c'est pas en fuyant que tu le résoudras. Sortir diplômé de cette école t'ouvrira des voies. J'essayerai de t'aider pour tes devoirs.

Elle ne savait pas exactement comment elle ferait pour trouver du temps mais elle y arriverait.

-Dis moi, à part les cours, il n'y a rien d'autre ou du moins personnes d'autres ? Je sais que pour les beaux yeux d'un garçon, on peut tout faire.

La jeune femme était bien placée pour le savoir. Pour son premier amour, elle avait enchainé les bêtises et les punitions. Finalement, cet épisode avait duré le temps des vacances d'été et aujourd'hui, elle avait même oublié le nom du garçon en question. Enfin bref, elle reporta son attention sur sa soeur, une sorte de reflet d'elle même, la même bouche, le même nez, seuls les yeux différanciaient. Noëlia les avait un peu plus en amande et comme disait son père, ils étaient un indicateur de son humeur, allant du marron foncé à l'ambre. Elle sourit à sa soeur, heureuse qu'elle est fait le bon choix.

-Tu es puni jusqu'à la vendredi soir prochain. Tu rentres directement après les cours et je t'aiderai à faire tes devoirs.

Elle s'empara ensuite d'un sandwich et le porta jusqu'à ses lèvres.

-Alors, il y a un garçon dans l'histoire ?

Si Naë pensait s'en sortir comme ça, elle pouvait toujours espérer.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN   Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN Empty31/10/2013, 03:01

Naé n’hésita pas un instant pour s’installer à côté de son ainée. Elle aimait partager quelques instants, rien qu’elles deux, même si cela devenait de plus en plus rare. Hormis les petites disputes entre frangines parce qu’elle avait été se servir de sa penderie sans sa permission. Ou encore quand elles se liguaient contre leur frère.

Naëlle voulait lui démontrer que quoi qu’elle puisse penser d’elle, elle avait conscience de ne pas avoir agi en conséquence et surtout, stupidement. Elle souhaitait également lui prouver qu’elle n’était pas son frère et qu’elle était plutôt du genre à écouter ses conseils, ses recommandations, parce que c’était pour son bien. Même s’il fallait le reconnaitre que c’était parfois agaçant d’avoir quelqu’un sur son dos.

Elle ne sut quoi dire ou faire pour remercier son ainée. A dire vrai, Naëlle ne comprenait pas pourquoi Noé lui redonnait ses affaires. Si elle les lui avait données c’était qu’elle estimait que c’était juste.

- Merci, finit-elle par bredouiller tout en prenant d’un geste machinal son monsieur pingu dans ses bras. Mais je tiens à ce que tu gardes ma cagnotte et mon baladeur MP3. Je t’ai répondu et je n’ai pas fait immédiatement ce que tu m’as demandée, expliqua-t-elle en remettant ses deux objets dans le carton.

Naé écouta attentivement les explications de sa grande sœur. La jeune femme était ce qui représentait le plus à une mère, étant donné que la sienne avait sombré quelques années auparavant.

- Je sais bien mais parfois tu ne ressens pas le besoin de t’aérer l’esprit en claquant la porte derrière toi ? Evidemment, je sais que tu ne le fais pas parce que tu as une boutique à faire tourner, pourtant j’aimerai qu’une fois de temps en temps tu prennes plus de temps pour toi. Juste pour toi. Je peux me débrouiller seule durant ce laps de temps à la maison, Natéo aussi.  

Elle se rapprocha de sa sœur pour lui faire un bisou sur la joue.

- Noé, j’ai l’impression que tu ne vis pas ta vie à cause de moi ! Avoua-t-elle. Je suis désolée, d’être ton petit cadeau empoisonné. Je désire juste que tu ne t’oublies pas, que tu réalises tes rêves. Puis si un jour je sors diplômée de cette foutue école privée, je m’en irai à l’université.

Bien sûr qu’elle avait fait de son mieux pour éluder la première partie de l’interrogatoire de la pâtissière. Il fallait admettre que sa sœur n’avait pas son pareil pour amener les questions qui la turlupinaient sur le tapis au moment où l’on s’y attendait le moins.

- Non, non ! Répondit-elle, après tout c’était la vérité. Je suis sortie toute seule de l’école, de mon propre chef. Et je n’ai rejoint personne. Même si j’ai fait la connaissance d’un homme qui était au zoo avec son beau-fils.

La métisse disait la plus stricte vérité à la responsable de la maisonnée. D’autant que ça aurait été idiot de lui mentir, surtout si l’homme dont elle avait fait la connaissance un peu plus tôt dans la journée venait à la boutique en lui disant « Bonjour, j’ai récemment fait la connaissance de votre jeune sœur ».

- Très bien, répondit la jeune femme face à sa sentence. Pensant s’en être tirée à bon compte, elle mangea un morceau de son sandwich mais faillit s’étouffer en entendant la question.

Elle attendit que sa quinte de toux se calme pour regarder la femme de la maison. Naé fixa Noé pour savoir si c’était du lard ou du cochon.

- Pourquoi aurait-il forcément un garçon ? Voulut-elle savoir. Mais puisque tu abordes le sujet, je voulais savoir comment sait-on qu’un garçon nous intéresse et si ce même garçon s’intéresse à nous ? Et par pitié évite les clichés qu’on entend dans les films ou les séries du genre « ma chérie, il faut attendre le mariage pour faire l’amour avec un homme, et blablabla », je sais très bien qu’aujourd’hui ça ne fonctionne plus ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN   Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN Empty2/11/2013, 20:27

Lorsque sa petite soeur lui demande si elle ne ressentait pas le besoin de tout plaquer, Noëlia ne sut que répondre. Bien sur qu’elle aurait voulu claquer la porte par moment, mais elle ne pouvait pas et c’était comme ça.

Noé, j’ai l’impression que tu ne vis pas ta vie à cause de moi ! Avoua-t-elle. Je suis désolée, d’être ton petit cadeau empoisonné. Je désire juste que tu ne t’oublies pas, que tu réalises tes rêves. Puis si un jour je sors diplômée de cette foutue école privée, je m’en irai à l’université.

Elle avait raison du moins pour la partie qui parlait du fait qu’elle s’était oubliée mais pour le reste, jamais la métisse n’avait considéré sa cadette comme un cadeau empoisonné et jamais elle ne le penserait.

-Tu as raison, je passes plus de temps à m’inquiéter pour toi qu’à m’occuper de moi mais c’est normal, c’est mon rôle d’ainée et ça malheureusement, ça sera toujours le cas., répondit-elle en souriant.

Noëlia se promis secrètement de lâcher un peu de leste pour sa frangine et qu’elle sortirait un peu plus de son côté pour s’aérer l’esprit. Après tout, ces derniers jours lui avaient prouvé qu’elle était sous pression et ça se ressentait un peu partout. Si Naëlle lui faisait la remarque c’était qu’effectivement il était temps de faire un changement.

En ce qui concernait les garçons, la jeune femme ne put que rire en écoutant sa cadette. Noëlia n’était pas hypocrite. Jamais elle ne se lancerait dans un de ses discours moralisateurs mais jamais non plus elle ne parlerait de sa propre expérience, des fois que Naëlle se sente en retard et décide de sauter le pas avec n’importe qui.

-Je ne vais pas beaucoup t’aider mais généralement tu sais que c’est le bon. Ça s’explique pas. Après si tu sautes le pas juste pour faire comme tout le monde, tu seras vite déçue. Je ne te demande pas d’attendre le mariage mais le bon. Et du moment que tu ne deviens pas une…Enfin tu vois ? Que tu ne changes pas toutes les semaines de petit ami, ça me vas. Je veux juste que tu sois honnête avec moi, ok ?

Elle espérait vraiment qu’elle pourrait faire confiance à sa soeur et que cette dernière aurait assez confiance en elle pour discuter de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN   Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN Empty2/11/2013, 22:55

Naëlle ne pouvait pas s’empêcher de se sentir responsable. Réaction complétement conne de sa part, puisque Noëlia s’était toujours évertue à la chouchouter, tout en l’engueulant quand c’était nécessaire. Depuis des années, elle faisait toujours passer les autres avant elle. Aujourd’hui, il fallait que ça change, qu’elle vive pour elle afin de fonder son foyer. Cela dit la benjamine avait la trouille que l’ainée se retrouve seule du jour au lendemain, si elle avait d’assez bon résultat pour aller à l’université.

- Tu devrais un peu moins t’inquiéter pour moi, s’était idiot, elle le savait mais elle devait bien faire comprendre à Noé qu’elle pouvait veiller sur elle, même si elle en faisait également. Mais plus sérieusement, je comprends ce que tu viens m’expliquer. En même temps, c’est logique puisque tu joues le rôle de maman depuis tellement longtemps.

Ce n’était peut-être pas malin de lui sortir cette phrase, avec ce qu’elle lui avait dit un peu plus tôt dans la soirée. Cependant, la lycéenne reconnaissait qu’elle avait de la chance d’avoir une sœur comme celle qu’elle avait. Noëlia s’occupait d’elle, s’inquiétait pour elle, faisait tout pour lui rendre la vie la plus agréable. La jeune femme n’osait même pas imaginer le carnage que ça aurait été si elle n’avait eu que Natéo.

- J’ai pas envie d’avoir la réputation d’une trainée ! Annonça la dernière de la fratrie.

Oui, elle avait beaucoup de questions à poser concernant ce sujet. C’était normal parce que tous les adolescents passaient par cette phase du comment, du pourquoi. Ils voulaient savoir avant de faire leur propre expérience. Logiquement ce sujet incombait à la mère mais la sienne n’était pas là pour en parler librement avec toi, donc elle devait se confier à Noëlia. Toutefois, elle ne savait pas par où commencer, sachant pertinemment que son ainée ne répondrait pas à certaine question.

- Noé, tu avais quel âge lors de ta première expérience sexuelle ? Elle avait posé cette question parce que ça la turlupinait. Disons que plusieurs de ses copines avaient sauté le pas. Ce qui faisait qu’elle avait l’impression de ne pas être normal d’être aussi inexpérimentée. Est-ce que ça fait mal ? Si oui, sur une échelle de 1 à 10 ? Qu’est-ce qu’il faut mettre comme dessous quand on pense que ça va se produire ? Quels sont les meilleurs contraceptifs ? Dis je n’aurais pas dû consulter un gynéco à mon âge ? Quand c’est ta première fois, on n’en fait quoi de nos mains ? Est-ce qu’il faut mettre de la musique ? Le mieux c’est dans un lit ou l’arrière d’une voiture ?

Elle avait bien d’autres questions mais ça attendrait pour une autre soirée fille. Déjà, il lui faudrait assimiler toutes les informations que sa sœur lui donnerait.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN   Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN Empty4/11/2013, 14:48

Le coup des questions sur le sexe en plein repas, ça elle ne l’avait pas vu venir. Noëlia avait espéré que sa petite soeur attendrait un moment un peu plus opportun pour ce genre de sujet mais apparemment c’était trop lui demander. La jeune femme s’étouffa à moitié en entendant l’avalanche. Noëlia s’empara de sa bouteille et bu une grande gorgée avant de se décider à répondre.

-Euh…

Ça c’était une réponse ! En même temps elle ne pouvait pas dire à sa soeur qu’elle avait perdu sa virginité à 15 ans. Naêlle était déjà inquiète de voir ses amies sauter le pas, si elle apprenait que ça soeur l’avait perdu plus tôt qu’elle..

-J’avais 18 ans et c’était …

Plutôt étrange

-Il faut savoir que chacun à une première fois différente. Des filles vont te dire que c’était géniale et d’autres que c’était horrible et douloureux.

Ok…Pour le moment, elle s’en sortait bien. Mais qu’est ce qu’elle pouvait dire d’autre ? « Alors tu vois Naëlle, pendant ma première fois, le garçon avec qui je l’ai fais à été assez stupide pour croire que y aller brutalement c’était la chose à faire ! En plus il avait du mal à enfiler son préservatif et bien sur il a eu la grâce de dire que c'était de ma faute, que j'étais pas assez bandante !»

-Oui mais toi c’était comment ?

-Disons que le garçon en question était persuadé d’être un as et qu’il a oublié la douceur…

-Oh…

Devant l’air inquiet de sa cadette, la métisse lui saisit la main.

-Mais tu sais, j’ai des amies qui ont adoré leur première fois. En ce qui concerne le reste, si tu veux je te prendrais un rendez-vous chez le gynéco

-Et les contraceptifs ? Tu crois que je dois prendre la pilule ?

Naëlle ne perdait vraiment pas le nord ! Avec un sourire l’ainée des Sullivan répondit à sa petite soeur.
Le reste de la soirée se déroula sous les rires et les discussions des deux filles. En se couchant ce soir là, la jeune femme espéra avoir bien joué son rôle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN   Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pas vu, pas pris ? Dommage, tu as été vu ! ft Naëlle (TERMIN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pardonne moi je t'en pris... [ft Andrew]
» Quand on est pris au dépourvu ? Di Lan ?
» (F/PRIS) KATERINA GRAHAM
» Manga | Personnages pris
» Etudes d'Oroken

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: