AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous
Invité
MessageSujet: Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini]   Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini] Empty26/6/2014, 13:14

Quelle vie ! Il fallait croire que tout lui échappait en ce moment ! Basta le rêve de faire une année en Angleterre au mois de septembre ! Ses parents ne la laisseraient pas partir. La jeune adolescente serait bien obligée de rester dans cette même école. Pas qu’elle n’aimait pas la majorité des cours mais… L’envie de s’enfuir et de changer d’air était bien présente. Qui ne rêverait pas de partir pour changer le monde tel un aventurier ?

En fait, une autre chose qui la dépitait, était cette histoire de Connor, qui au final, elle devait se faire à l’idée qu’elle ne l’aurait jamais. Il fallait se rendre à l’évidence que Connor n’éprouvera jamais des sentiments amoureux à son égard ou rien… Il avait pu lui donner de l’attention, lui donner de l’espoir au supermarché mais c’était le néant. Entre temps, ce n’était pas comme s’il avait pu coucher avec Naëlle aussi…

Une chose qu’elle pensait à l’immédiat : vivement la fin des cours, la fin de l’année… Mais ça ne sera pas avant fin juin. Il restait un sacré bon mois ! Sur ce, pour le moment, ce n’était que la fin de la journée et elle devra se contenter de ça. La jeune adolescente prit le temps de passer à son casier pour déposer et récupérer des affaires avant de prendre le chemin vers la sortie du lycée. Au bout d’un couloir, voilà qu’elle rentra dans une personne sans faire attention et ses deux cahiers qu’elle tenait dans les bras tombèrent par terre.

Oups… pardon !

Oui, elle s’excusa. A la base, elle aurait râler pour dire « hey, tu n’aurais pas pu faire attention, crétin ! » mais elle avait tellement la tête ailleurs qu’elle pouvait tout être aussi fautive et elle n’avait pas la tête à ça. Elle ramassa rapidement ses cahiers et se rendit compte qu’elle était entrée dans Alex…. Ce cher Alexandre Harper-Wilde ! Ah celui-là, c’était un cas… A se remémorer leur dernière conversation qui avait été… plutôt violente où il fallait bien avouer qu’elle l’avait envoyé chier… C’était super ! C’était le bon moment puisque c’était passé la veille de leur exposé. Fort heureusement que leur exposé se soit plutôt bien passé dans le genre … Elle lui fit un maigre sourire.

Excuses-moi !

Aussi bizarre soit-il, elle lui présenta ses excuses et ne l'envoyait pas paître. Elle remit correctement ses cahiers au creux de ses mains, il y aurait quelques pages à remettre correctement. Bref, peu importait, Caroline n'avait qu'une envie : prendre la poudre d'escampette.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini]   Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini] Empty26/6/2014, 20:13

La fin de l’année approchait à grand pas. Pour Alex cela avait l’effet de le survolté, au mot vacances, plusieurs idée lui venait à l’esprit : libération de l’école, plus se lever tôt le matin, repos et Londres, oui Londres.

Ca il l’attendait avec impatiente depuis des mois, depuis sont arrivait en faites. Revoir son meilleur ami, ses grand parents et pouvoir se recueillir sur la tombe de sa mère, sans oublier passer un maximum de temps avec son père rien que eux deux. Un vrai bonheur.

En même temps lui faire changer d’air ne lui ferait pas de mal. Son année avait était chaotique, sa mère malade et son décès, son départ de Londres, l’arrivait à New York, son père et sa famille, les révélations et son premier amour fini avant même avoir commencer et un premier baiser … passons.

Depuis leur violente altercation, après une visite chez le directeur, Alex avait sciemment évitait la jolie Caroline, même si quand il la voyait dans un couloir son cœur battait à tout rompre, il avait prit la décision de l’éviter, elle lui avait menti, elle avait couché avec ce Connor,  il se concentrer sur d’autre choses, ses vacances, quand un choc le tira de sa rêverie 

« Ouch ! »

Mais qui ne regardait pas où il allait à part lui, pour qu’il lui rentre dedans, il se baissa aida la personne, à ramasser ses affaire, une fille, mais pas n’importe qui :

« Caroline Baker ? »

Incroyable ! Mais si c’est elle après tant d’effort pour l’éviter, les voilà face à face et le plus dingue’ c’est quelle est douce, gentille et elle lui présente ses excuses :

« Pardon ? Caroline Baker, la garce du lycée, me présente ses excuses. Une première, faut que je le fasse publier dans le times, on n’avait pas dis qu’on ne parlerait plus peu importe le contexte, aller bye »

Alex ne lui avait pas pardonné, de lui avoir menti, il lui avait demandait si elle avait couché avec Connor elle lui avait dit non, mais au final il avait appris que ils avaient couché ensemble. Oui, à cette époque, tout comme maintenant elle n’avait aucun compte à lui rendre, mais la pilule ne passait pas. Pris de remord pour sa mesquinerie, il rageât contre lui et revint sur ses pas :

« Bien j’accepte tes excuses et te présente les miennes, j’avais à dire ce que je tes dit, voilà on est quitte maintenant. Je voit que ça ne va pas, mais je ne peut pas t’aider… enfin si, tu veut parler… loin de tout le monde »

Il à des jours comme ça, ou je renie mon éducation, trop bon, trop gentil, trop bêtes ouais. Je suis sûr que je vais ressortir de cette affaire encore plus mal que maintenant et avec mon cœur encore plus brisé, je hais le lycée.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini]   Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini] Empty17/7/2014, 18:51

Super ! Si elle avait été un peu moins rêveuse, elle l’aurait évité et elle serait déjà à l’extérieur dans la minute qui suivait, mais de toute manière, cette entrevue n’allait pas bien durer, n’est-ce pas ? En tout cas, Alex semblait être tout aussi surpris qu’elle. Ou presque. Du moins, le fait qu’elle s’excuse le surprenait. Pourquoi ? Une preuve qu’il ne la connaissait absolument pas. Et tant mieux, peut-être. Le préférait-elle comme ça au lieu de savoir qu’il en pinçait pour elle !

Si ça te fait plaisir … lâcha-t-elle, penaud.

Caroline n’avait pas envie de se battre. En fait, de ce qu’il pouvait penser d’elle, elle s’en fichait. Ca lui faisait pratiquement ni chaud ni froid. Qu’on la prenne pour une garce, elle s’en fichait. D’une manière, dans un moment où elle serait de meilleure humeur, elle en profiterait pour montrer qu’elle trouvait ça très flatteur… au moins, si ça pouvait démontrer qu’on la craignait… Soit ! En tout cas, qu’ils aient dit qu’ils ne se parleraient plus, Caroline ne se souvenait pas de l’avoir dit ou entendu mais en même temps, comment ils s’étaient engueulés et parlés la dernière fois et comment ils s’étaient « évités », cela se tenait dans ce sens. Bref, Caroline s’apprêtait à s’en aller, tracer sa route quand Alex fit la girouette. La jeune adolescente resta stoïque, quelques instants. Il acceptait ses excuses et il s’excusait également ? Wouah ! Il n’y avait rien de pire pour qu’elle reste complétement pantoise. En fait, ce qui la rendait encore plus ainsi, c’était le fait qu’il lui proposait son aide… Et vu son humeur du moment, … la jeune ado n’avait jamais été aussi désarmée soudainement.

Vraiment ?

Caroline reprit un peu ses esprits et fit en soupirant :

Tu l’as dit toi-même, je suis une garce… Pourquoi tu voudrais m’aider ?

Elle afficha tout en plus un air blasée, ne voulant pas se battre. Elle avait carrément enlevé sa carapace, ne cherchant pas à la mettre ou faire bonne figure. Elle n’en avait aucune envie. Et de toute manière, elle pensait qu’avec ses dires, Alex lâcherait sans aucun doute l’affaire. Mais en même temps, pourquoi il voulait l’aider après tout ce qu’elle lui en avait fait baver ? Sérieusement ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini]   Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini] Empty22/7/2014, 13:30

J’avais était pas sympa avec Caro, je l’avoue. Mais j’avais présentais mes excuses. Elle était bizarre, loin de la fille que je connaissais. Comme perdu et penaud, en la voyant comme ça, j’avais eu l’envie de l’aider. Elle qui d’habitude est si forte, si désinvolte si jovial, la voilà penaud et calme. Puis elle se ressaisit semble t’il est me ressortit que le l’avais traitait de garce :
 
« Aïe touchée. Oui c’est vrai, mais tu avoueras que parfois, tu es franchement garce avec moi. Mais le fait que je t’ai dit ça ne va veut pas dire pour autant, que je suis horrible, je vois que ça va pas. Je veux juste t’aider »
 
Oui juste écouter, rien de plus, rien de moins. Parler peut faire du bien des fois. Je sais que entre nous il y a peut de chance qu’il y est quelques chose un jour et pourtant j’en rêve. Mais pourquoi ne pas être ami, ce n’est pas si bizarre qu’un garçon et une fille soit ami, si ? Je lui tendis une main amicale :
 
« On peut être ami tu sais. Je crois que toi et moi on est parti du mauvais pied. Mais on ne va pas faire comme dans ses film ou il oublie tout et recommence, mais on peut aller de l’avant. »
 

Je lui fis un sourire sincère sans aucun arrière pensé. Oui je me sentais encore attiré par elle, si elle me propose de sortir avec elle et de devenir son petit ami, je répondrais oui sans aucune hésitation, mais je n’oserais jamais faire de nouveau le premier pas, un râteau m’a suffit.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini]   Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini] Empty26/11/2014, 11:26

Caroline ne put s’empêcher d’être perplexe à cette réaction, comme si elle pouvait s’attendre réellement qu’il lui tendrait la main après ce qu’elle lui en avait bavé ? Un adolescent normal ne serait pas arrêté à ça, n’aurait pas regardé au-delà de l’apparence et s’en irait sans perdre du temps avec elle. Excepté que ce cher Alex semblait lui porter des choses envers elle, ce qui pouvait influencer mais en même temps, c’était bien une chose qui faisait Caroline se dire que c’était sûrement un moyen pour se venger ce qu’elle lui avait fait subir jusque-là ? Cela dit, elle avait du mal à le comprendre.

Si ça pouvait être aussi simple …

Ca serait nickel de ne plus se préoccuper de quoique ce soit. Quand il y a un problème, ça serait super de pouvoir l’effacer comme on l’entend et faire comme si rien ne s’était passé, ou faire en sorte par exemple que Connor ne fasse pas une fixation sur Naëlle, qu’il n’ait que des yeux pour elle, Caroline et qu’il ne lui donne pas autant d’espoir qu’il ait pu lui en donner. Rien qu’à cette pensée, ça lui pinçait le cœur qu’elle aimerait sans aller pour évacuer sa peine. Au final, tout le monde dans ce lycée était du pareil au même.

Ne perds pas ton temps avec moi ! lâcha-t-elle peinée, ressentant un haut le cœur.

Elle fit demi-tour afin d’éviter qu’il puisse voir sa peine sur son visage même s’il semblait l’avoir vu. Elle s’arrêta un instant s’appuyant sur un casier, elle ne se sentait vraiment pas bien. Il était peut-être temps de se reprendre. C’était une chose qui ne lui ressemblait pas du tout puisqu’elle avait sa fierté.

Quelques larmes coulèrent sur ses jours : elle en voulait à ses parents sur le coup de l'avoir mise dans ce lycée qu'elle avait dû mal à adhérer. Dans le cas contraire, elle ne ressentirait pas cette peine de coeur puisqu'elle n'aurait pas rencontré ces gens qu'elle haïssait là, sur le champs ; elle en voulait à ses parents de ne pas la laisser partir, de réaliser ses rêves, d'aller en Angleterre ...

Pour le moment, elle n'avait plus la force de lutter. Au diable sa fierté !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini]   Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini] Empty7/12/2014, 14:11

Mon temps. Perdre mon temps. Elle me tourner le dos, je ne pouvais pas voir son visage, mais je me doutais bien que ça n’allait pas fort. D’ailleurs elle ne fut pas aussi rapide qu’elle le pensait, j’avais bien vu sur son visage la peine. Mais qu’est ce qui lui faisait de la peine ? Je n’étais pas asse proche d’elle pour le savoir. Cela avait elle une chose avoir avec la dispute quelques temps plutôt entre elle et une autre fille ? Encore et toujours ce nom qui revient Connor, a croire que le monde tourner autour de lui. Lui il avait toute les filles qu’il voulait, moi je voulais que Caro et elle ne voulait que Connor et lui ne voulait que Naé, monde cruel.
Elle faillit défaillir et prit appuis sur son casier, je m’avançais donc vers elle. Me plaçant face à elle je vis les larmes coulaient sur ses joues. Si on sortait ensemble ou ne serait ce qu’amis, je n’aurais pas hésitais un instant à la prendre dans mes bras dans une accolade réconfortante pour la consoler, mais là je me retenais, j’avais déjà reçut une gifle de sa part cela m’a suffit :
« Caro, je sais qu’on n’est pas amis, mais si je peux t’aider dis le. Je ne pense perdre mon temps avec toi. Si on essayer de bien s’entendre et devenir ami, commence par accepter mon aide, tu n’es pas bien et je suis là… »
Oh j’en avais bavé avec elle. On n’avait atteint un point de grosse dispute au point de ne plus vouloir rien faire avec elle, pourtant tout me ramenais immanquablement vers elle, un peu maso, non. Amoureux exactement :
« Oh risque que tu me frappe et m’envoie sur les roses tant pis. Tu ne pense qu’a ce type, alors que moi je ne pense qu’a toi, tout le monde le sait et le voit sauf toi… Caro je suis… amoureux de toi, je t’aime »
Voilà elle le sait maintenant si elle ne s’en doutait pas, le pire c’est que je ne peux pas revenir en arrière, plein d’élèves venait d’entendre ce que je venais de dire et leurs yeux se posaient sur moi, je rougissais à vu d’œil, plus a cause de mes paroles sincères que a cause de leur regards. Je ne savais pas comment elle allait réagir, mais au moins elle savait ce que je ressentais, soit elle m’envoie balader et se sera finis soit elle se décide à réagir favorablement et l’espoir vit…
Une chose est sûr je l’aime, mais je ne l’attendrais pas toutes ma vie, surtout que la fin d’année approche.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini]   Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini] Empty17/12/2014, 23:11

Il semblerait que Caroline n’avait pas été aussi rapide qu’elle le pensait, ou peut-être n’avait-elle pas été assez clair. Ou elle n’en avait pas tellement eu la force. Si elle devait qualifier une qualité ou un défaut chez Alex, Caroline pourrait dire son entêtement. Ils n’étaient pas amis, c’était clair, surtout pour utiliser des familiarités comme « Caro » qu’elle pouvait entendre de sa bouche. Face à lui, la personne fière qu’elle était s’était volatilisée et pourtant, elle aimerait tout de même faire bonne figure… Raté !

Après tout ce qu’ils avaient enduré et le nombre de fois où elle l’avait pu envoyer balader, Caroline se demandait bien ce qu’il pouvait lui trouver pour qu’il veuille prendre du temps pour elle et la réconforter. Pour dire, elle n’avait peut-être pas rencontré un type des plus bizarres, encore… Et pour le savoir et le comprendre, elle devait l’écouter jusqu’au bout pour enfin voir la réalité en face… Oui, jusque-là, elle avait été aveugle, ou plutôt avait joué l’aveugle. Parce que oui, elle l’avait pu deviné qu’il avait pu s’intéresser à elle puisqu’il lui avait déjà demandé de sortir avec elle lors de leur première rencontre, ou du moins quand elle l’avait remarqué. Comme réponse, elle ne pouvait véritablement accepter – et pas folle la guêpe – car elle ne le connaissait absolument pas. Mais là, pour dire, Caroline ne s’attendait absolument pas que là, maintenant, qu’il aurait le courage de déclarer sa flamme, juste pour … prouver quoi ? Qu’il tenait à elle ? Surtout après le nombre de fois qu’elle l’avait envoyé bouler, pourquoi tout serait autrement ? Si ce n’était pas une chose qui la foutait sur le cul. Elle en restait presque bouche bée. Elle n’avait pas l’amour de l’anglais qu’elle voulait mais elle avait celui d’un autre. Comment réagir face à ça ? Pour la première fois, Alex la déstabilisait pour le coup…

Et était-ce une bonne chose une Caroline déstabilisée car elle ne savait pas pourquoi mais elle déposa ses deux mains sur les joues d’Alex et lui donna un tendre baiser. Quelques mois plus tôt, et encore, elle n’aurait jamais osé faire ça : elle l’aurait envoyé balader encore et encore, car une chose était certaine, elle ne portait pas de sentiments à son égard. Et là,… elle l’embrassait. Le baiser était peut-être furtif mais elle finit par se détacher de lui et le regarda un peu surprise. Surprise par la situation mais surtout surprise d'elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini]   Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini] Empty19/12/2014, 16:23

Aussi incroyable que cela puisse paraître, mais Caro venait de déposer un baiser sur les lèvres, sur mes lèvres, pour une fois ce n'est pas moi, c'est elle et pas de gifle mémorable en vue. Après ce merveilleux moment, je suis resté là, fixe, j'ouvris de grands yeux ronds comme des soucoupes. Puis me reprenant et me ressaisissant :
« P... Pourquoi ? Cela... Signifie quoi ? »
Connaissant la relation qui exister entre les deux personnages, j'étais loin de croire qu'un jour, je vivrais ça avec elle. Puis ne lui permettant pas de répondre au risque qu'elle ne gâche ce moment par un réflexion acerbe, je fis un pas vers elle. Je posais une main dans ses cheveux et l'autre dans son dos, me collai à elle et l'embrassais amoureusement. Je ne sentis aucune résistance de sa part bon signe. Une fois se baiser fini, je regardais autour de moi, personnes en vue.
J'invitais Caro à me suivre dans une des salles de cours vide, il fallait qu'on parle. Je m'assieds sur une table les pieds dans le vide :
« Tu m'as embrassais, je ne comprends pas pourquoi ? Tu me détestes pourtant. C'est pour oublier Connor ou le rendre jaloux c'est ca ? »
Même si je viens de réaliser un de mes rêves, échangeais un baiser avec Caroline Baker et que notre relation prend un tour inattendu, j'avais quelques doutes sur la motivation du geste. J'avais envie de croire que ce baise signifiait quelque chose de plus qu'une tentative désespérée ou que je ne deviens un lot de consolation, car elle n'avait qui elle voulait. Caro était-elle enfin tombée amoureux de moi ?
J'avais besoin de réponse, de savoir pourquoi et je ne me contenterais pas d'un simple je ne sais pas ou autre réponse pour éluder la conversation, je veux les véritables raisons, j'espère juste que pour elle ce n'est pas un jeu, parce que jouait avec le sentiments d'un autre même les miens c'est cruelle.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini]   Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini] Empty19/12/2014, 21:39

Peut-être qu’elle venait de faire une connerie, elle ne le savait mais elle assumerait les conséquences, enfin elle verrait bien de toute manière… Pour l’instant, elle n’y avait réfléchi car elle avait agi instinctivement, sans réfléchir, et ce n’était pas forcément pour de bonnes raisons, peut-être pas comment Alex l’espérait. Caroline était folle, voilà tout. Plutôt, elle n’allait pas forcément bien et que ça lui faisait peut-être plaisir d’entendre ces mots de la part de quelqu’un… Pas forcément de la personne qu’elle espérait mais était-ce peut-être ce manque d’amour qu’elle manquait parce qu’elle passait le plus clair de son temps à se faire détester qu’à se faire apprécier.

En tout cas, elle avait l’air d’avoir surpris son interlocuteur… Il y avait de quoi et elle ne pouvait le blâmer. Et sans trop réfléchir lui non plus, dans une certaine étreinte, il l’embrassa… C’était un sacré baiser dont on ne l’avait jamais embrassé. Perturbant ? Peut-être ! Mais en tout cas, Caroline ne le repoussait absolument pas…  Aussi bizarre soit-il d’embrasser une personne dont elle n’avait pas encore un sentiment amoureux…

Puis après ce baiser, elle le suivit jusqu’à une salle de classe vide… Enfin, ça serait peut-être mieux pour discuter dans la discrétion, sans le regard observateur du monde pourri de ce lycée. Jusque-là, elle aurait presque oublié sa peine… La jeune adolescente vivait presque un ascenseur émotionnel en deux trois mouvements. Sur ce, elle ne pouvait pas blâmer Alex face à elle à se demander pourquoi elle l’avait embrassé, croyant qu’elle le detestait et tout ça … En fait, il se demandait si ce n’était pas pour rendre jaloux quelqu’un d’autre… En particulier, Connor.

Pourquoi m’avouer de m’aimer si tu penses que je te déteste ? répliqua-t-elle.

Evidement, c’était presque une question rhétorique… et si elle le détestait… c’était peut-être vrai … ou faux. A vrai dire, elle ne le détestait pas. C’était sûr, il l’avait plusieurs fois agacé mais jusque-là, elle se fichait royalement de lui … Cela dit, elle fuyait un instant son regard car une chose était presque sûre, elle n’allait sûrement pas dire une chose qu’il voulait entendre… Car s’il s’attendait un « je t’aime » en retour, ça ne sera sans doute pas possible…

D’ailleurs, je me demande ce que tu peux aimer chez moi …

Surtout qu’ils ne connaissaient pas spécialement… Cette situation était clairement nouvelle là… Et pour répondre finalement à sa question, elle dit :

Que ce soit pour oublier Connor ou le rendre jaloux …  je ne suis pas sûre qu’une des deux réponses te conviendrait … Si ? …

Pour dire, pour la première fois face à lui, elle était plutôt « elle-même » et… honnête. Elle ne l’envoyait pas balader comme son côté garce l’avait fait jusque-là. Elle était mal et pour une première fois, elle ne cherchait pas spécialement à se « cacher ». En tout cas, que ce soit l'une des deux réponses, Caroline voulait savoir sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini]   Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini] Empty23/12/2014, 13:42

Je ne répondis pas à la question de savoir pourquoi lui avoir dit que je l’aime si je croyais qu’elle me détester. C’est compliquer les filles, pour le moment ce n’était pas le plus important. Toujours assis sur cette table, je voulais qu’elle me réponde franchement, mais voilà qu’elle me répond par une question. Je n’aime pas ça, ce n’est pas si dur tout de même :
« Peu importe qu’elle me convienne ou pas. C’est la première fois que tu t’inquiète de ça me concernant »
Puis contre toutes surprise moi le premier je fus surpris par ma réaction, je haussais les épaule et descendis de ma table et approchait d’elle, elle semblait ne pas jouer la comédie être elle-même :
« Depuis le jour ou je sus arriver je t’aime, j’aime ton visage que le soleil illumine, ton petit rire quand tu parle des garçons avec tes copines, ta façon de répondre quand le prof t’interroge, tes yeux qui pétillent quand tu trouve une solution à un problème, plus que tout j’aime ce baiser échangeait entre nous, mais j’ai horreur que tu me traite comme un chien »
Elle voulait savoir elle le savait maintenant, à elle d’entre ce que moi je souhaite, prenant mon courage à deux mains :
« J’aimerais que ce baiser ne soit pas juste comme ça, qu’il annonce que tu as des sentiments pour moi, que tu aime, qu’on sorte ensemble et que tu arrêtes de pensée à ce Connor de malheur et que voilà… »
Oui j’ai une grande chance de me voir une fois de plus de me faire jeter. De ma prendre en pleine face une gifle, puis repris :
« Je pense que quelques part tu ressens quelques chose sinon tu ne m’aurais pas laissé t’embrasser »
Et sans lu laisser le temps de répondre, je la plaquais contre le mur le plus proche et lui déposais un baiser fougueux et intense, mes lèvres contre les siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini]   Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini] Empty25/12/2014, 22:27

Si Alex avait pris le temps de la courtiser jusque-là – et non d’une manière aussi maladroite dont il avait déjà fait preuve – et s’il avait fini par dire ces mots de cette manière, Caroline aurait sans doute fini par succomber… Et puis au passage, il fallait dire que Caroline aimait bien qu’on se batte pour elle. A l’écouter, il lui donnait l’impression de voir au-delà de l’apparence, de voir ce qu’elle était réellement ou si elle ne se faisait pas une fausse idée. Le fait qu’elle le traite comme un chien avait toujours été une défensive pour elle et ce n’était pas comme s’il ne l’avait pas cherché non plus.

De son côté, le voulait-elle vraiment ? Voulait-elle vraiment aller plus loin dans leur relation ? Est-ce qu’elle serait capable de voir Alex sous un autre angle de ce qu’elle avait vu jusque-là ? Pour dire, pour le moment, elle était complétement perdue. Un peu plus tôt, elle était partie pour se faire une raison par rapport à Connor ou même, de ne pas pouvoir partir en Angleterre, … L’Angleterre n’était que partie remise mais en ce qui concernait de désirer l’amour de quelqu’un qu’elle désirait, c’était tout autre chose…

Quand Alex se mit à la plaquer contre le mur et à l’embrasser, Caroline répondit à son baiser mais les larmes se mirent à la fois à couler sur ses joues parce qu’en ce moment même, elle faisait la même chose à Alex de ce que Connor lui avait fait : donner de l’espoir. A cette pensée, elle rompit le baiser et fit en larmes :

Je suis désolée … J’ai besoin de temps …

Elle l’écarta un peu d’elle.

Pour le moment, je ne peux pas te donner ce que tu attends … Je. .. J’ai besoin de temps ! lâcha-t-elle affolée et perturbée avant de vouloir prendre ses jambes à son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini]   Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini] Empty26/12/2014, 14:46

L’affaire était en bonne voie si je puis dire. Certes elle ne répondit pas directement à ma question, mais elle m’avait embrassé de son plein ré, sans que je lui demande. Elle ne m’avait pas repoussé quand c’est moi qui l’ai embrassé. Oui, j’étais sur un petit nuage, finalement, je me moquais bien de la raison de ce baiser du moment que je ne suis pas pris pour un lot de consolation ou que l’on serve de moi. Oui, c’est égoïste et alors, j’ai bien le droit de vouloir du bien pour ma personne, non ? Le cœur battait à tout rompre, je m’attendais à le voir bondir hors de ma poitrine, je commençais à avoir chaud, mais je ne transpirais pas heureusement, je me répétais en boucle dans ma tête :
* Aller mon vieux calme toi, avec ce qu’elle t’as fait subir tu va t’emballer illico ? *
Ben si, entre ces mots dans ma tête et les images de ce que notre relation pouvait devenir, mon cerveau tourner à son maximum, un coup à se filer la migraine. Ce n'est pas grave s'il faut, j’irai à l’infirmerie. Je ne sait pas si c’est réelle, le lieu ou juste moi, mais elle était plus belle que jamais à cet instant, le soleil jouant avec ce reflet auburn, tel du cuivre. Cela est sûrement contribué au fait que je me soit lever de la table pour l’embrasser à nouveau, au début, elle me rendait mon baiser, super, puis contre toute attente, elle se dégageait, je ne comprenais pas ce qu’elle faisait, le regard surpris et la regardais cherchant à comprendre, son explication lui, était claire. Je voulais quelque chose, qu’elle me déclare sa flamme comme je l’ai fait, qu’on sorte enfin ensemble, quelle soit amoureuse de moi. Je n’en demandais pas plus, mais elle me dit qu’elle ne peut pas me donner ce que je voulais. Vous avez déjà pris un coup-de-poing dans le ventre, ben là, ce fut bien pire.
Le monde s’écroule autour de moi, la chute de mon nuage fut vertigineuse et l’atterrissage douloureux. Pourquoi m’embrasser dans ce cas :
« Je ne comprends pas tu… »
Je ne finis pas ma phrase, je serrai les poings, mes yeux commencèrent à s’humidifier, je faisais tout pour retenir mes larmes, mais en vain, celle-ci se mire à couler sur mes joues, je me moquais qu’elle me voit dans cet état, je voulais qu’elle comprenne :

« Tu joues avec moi et mes sentiments, comme avec un mouchoir, que tu prends tu t’en sers et tu jettes, c’est cruel »
D’un revers de la main je séchais mes larmes, qui continuaient à couler, je tournais les talons et quitté la salle en question, je séchais les cours de l’aprem rentrant à la maison, pour pleurer. Une fois de retour Cast était prêt à me faire la morale sur ce que je venais de faire. Je le stoppais dans son élan d’un revers de la main et m’enfermai dans ma chambre.
Fin
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini]   Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Est-ce qu'on pourra parler un jour sans s'engueuler ? [Fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: